Analyse AOF clôture Wall Street - Prises de bénéfices et recul du pétrole stoppent les marchés dans leur élan

le
0

(AOF) - En léger recul dès le début de la séance en raison de prises de bénéfices - le S&P a clos vendredi sa meilleure semaine depuis le début de l’année et enchainé une hausse supplémentaire lundi - les marchés américains ont précipité leur baisse en raison de la chute des cours du pétrole. Ces derniers ont perdu environ 4% après des déclarations des ministres iranien et saoudien estimant qu’une baisse de la production n’avait aucune chance de se produire. Seul un gel serait éventuellement envisageable. Le Dow Jones a perdu 1,14% à 16 431,78 pots et le S&P 1,25% à 1 921,27 pts.

Home Depot a résisté à la baisse des marchés américains et signé la plus forte hausse du Dow Jones, +1,37% à 124,53 dollars, après avoir annoncé une augmentation de 17% de son dividende trimestriel dans le sillage de résultats trimestriels supérieurs aux attentes au quatrième trimestre. Sur la période de trois mois close fin janvier, le distributeur spécialisé dans l'aménagement de la maison a vu son bénéfice net augmenter de 6,7% au quatrième trimestre 2015 clos fin janvier à 1,47 milliard de dollars, soit 1,17 dollar par titre. Le consensus Thomson Reuters était de 1,10 dollar.

Les chiffres économiques du jour

5,47 millions de logements anciens ont été vendus en janvier en rythme annuel. Les économistes attendaient 5,3 millions après 5,45 millions en décembre (chiffre révisé de 5,46 millions).

L'indice de confiance du consommateur mesuré par le Conference Board est ressorti à 92,2 en février contre un consensus de 97 et après 97,8 en janvier (indice révisé de 98,1).

L'indice Case-Shiller, qui mesure l'évolution des prix dans les 20 principales agglomérations américaines, a grimpé de 5,7% en décembre contre un consensus de +5,8%. En novembre, il avait progressé de 5,7% (contre +5,8% en première estimation).

Les valeurs à suivre aujourd'hui

HOME DEPOT

Home Depot a vu son bénéfice net augmenter de 6,7% au quatrième trimestre 2015 clos fin janvier à 1,47 milliard de dollars, soit 1,17 dollar par titre. Le consensus Thomson Reuters était de 1,10 dollar. Les revenus trimestriels du distributeur spécialisé dans l'aménagement de la maison ont augmenté de leur côté de 9,5% à 20,98 milliards de dollars. Les analystes attendaient 20,4 milliards de dollars. A magasins comparables, les ventes ont augmenté de 7,1%, dont 8,9% aux Etats-Unis. Fort de ces bons résultats, le dividende trimestriel va progresser de 17% à 69 cents par action.

MACY'S

Macy's a fait état d'une baisse de 31% de son bénéfice net à 544 millions de dollars au quatrième trimestre clos fin janvier, soit 1,73 dollar par action. Ajusté des éléments exceptionnels, le bénéfice par action s'est élevé à 2,09 dollars pour un consensus FactSet de 1,89 dollar. Les revenus trimestriels du distributeur sont ressortis de leur côté à 8,87 milliards de dollars, en baisse de 5,3%, alors que les analystes les attendaient à 8,8 milliards. Les ventes à magasins comparables ont baissé de 4,8% au quatrième trimestre.

MOTOROLA SOLUTIONS

Au quatrième trimestre 2015, Motorola Solutions a enregistré un bénéfice net de 279 millions de dollars soit 1,57 dollar par action, contre un bénéfice de 201 millions de dollars, soit 87 cents l'an passé. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice net par action est ressorti à 1,58 dollar alors que le consensus Zacks tablait sur 1,40 dollar. Les ventes du fabricant de systèmes de communication ont atteint 1,682 milliard de dollars en croissance de 8%. Les analystes attendaient 1,691 milliard de dollars.

TOLL BROTHERS

Le numéro un américain de la construction d'immobilier haut de gamme Toll Brothers a dévoilé des résultats trimestriels en ligne. Au premier trimestre, clos fin janvier, son bénéfice net s'est élevé à 73,2 millions de dollars, soit 40 cents par action, contre 81,3 millions de dollars, représentant 44 cents par action, un an plus tôt. Il est conforme au consensus FactSet. Le chiffre d'affaires a augmenté de 8,8% à 928,57 millions de dollars, là où Wall Street anticipait 915 millions.

WESTERN DIGITAL

Western Digital a annoncé que le groupe chinois Unisplendour a renoncé à prendre une participation de 15% dans son capital, une opération d’un montant de 3,75 milliards de dollars, la Commission américaine pour les investissements étrangers ayant décidé de lancer une enquête à ce sujet. Cet organisme est chargé de vérifier si les investissements dans des sociétés américaines ne présentent pas de danger pour la sécurité nationale.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant