Analyse AOF clôture Wall Street - Petite hausse après Janet Yellen

le
0

(AOF) - Les marchés actions américains ont terminé la séance en légère hausse après les propos de Janet Yellen et la perspective d'un Bremain. Intervenant en fin d'après-midi devant la commission bancaire du Sénat, la présidente de la Fed a indiqué qu'un scénario de récession pour l'économie américaine restait faible. Pour autant, Janet Yellen a affiché sa prudence concernant un éventuel Brexit, le référendum ayant lieu ce jeudi. Le Dow Jones a clôturé sur un gain de 0,14% à 17 829,73 points. Le Nasdaq Composite a progressé également de 0,14% à 843,76 points.

United Continental a grimpé de 3,39% à 44,85 dollars après avoir annoncé son intention d'augmenter ses bénéfices et de relever ses perspectives pour le deuxième trimestre. La troisième compagnie aérienne américaine prévoit 3,1 milliards de dollars supplémentaires de résultat opérationnel par an d'ici 2018 grâce à nouvelles mesures internes.

Les chiffres économiques du jour

Aucune statistique n'était attendue.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

BOEING

L'avionneur Boeing a signé un protocole d'accord avec Iran Air pour l'achat d'avions 737 et 777, d'une valeur estimée à plus de 25 milliards de dollars. La compagnie iranienne réceptionnera les avions grâce à un contrat de bail, en attendant les autorisations américaines et iraniennes. De son côté, Boeing a confirmé qu'un accord initial avait été conclu, ajoutant que "tout contrat avec les compagnies aériennes de l'Iran sera subordonnée à l'approbation du gouvernement des États-Unis."

GENERAL MOTORS

General Motors a ajusté sa production en Afrique du Sud et envisage plusieurs options comme la suppression d'emplois par départs volontaires. Pour cause, le constructeur automobile américain s'attend à une baisse de ses ventes dans la région compte tenu d'un environnement économique qui continue à se dégrader, a révélé l'agence Bloomberg. Le groupe a indiqué qu'il mettrait tout en œuvre pour minimiser l'impact sur ses salariés.

LENNAR

Lennar a livré davantage de maisons et à des prix plus élevés au deuxième trimestre. Résultat, le numéro deux américain de la construction résidentielle a réalisé des résultats trimestriels supérieurs aux attentes. Le groupe de Miami a également fait état d'un bond de 10% des nouvelles commandes grâce à la faiblesse des taux d'intérêt, à l'amélioration de la confiance des consommateurs et à la baisse du chômage. Au titre du trimestre clos fin mai, le bénéfice net a grimpé de 19,3% à 218,5 millions de dollars, ou 95 cents par action. Le consensus tablait sur 87 cents.

NIKE

Jefferies a abaissé son objectif de cours sur Nike de 74 à 67 dollars tout en réitérant sa recommandation d'Achat dans l'attente des résultats du quatrième trimestre 2015/2016 et des perspectives 2017 du groupe. La publication est prévue le 28 juin au soir.

TWITTER

Twitter a acquis Magic Pony Technology, une entreprise britannique qui a développé une solution de traitement d'image par apprentissage automatique. Cet investissement de Twitter s'inscrit dans son optique de se renforcer en matière d'intelligence artificielle. Le site microblogage a déjà racheté deux autres sociétés spécialisées dans l'apprentissage automatique de l'image : Madbits en juillet 2014 et Whetlab en juin 2015. Twitter n'a pas dévoilé le montant de cette acquisition.

UNITED CONTINENTAL

United Continental Holdings entend dégager 3,1 milliards de dollars supplémentaires de résultat opérationnel par an à partir de 2018 grâce à nouvelles mesures internes. La troisième compagnie aérienne américaine entend par exemple diminuer les coûts liés à ses retards et monter en puissance auprès de la clientèle professionnelle. Par ailleurs, le groupe est moins pessimiste sur la baisse attendue de son revenu par passager 2016. Il table sur un repli compris entre 6,5% et 7,5% contre plus de 8,5% auparavant.

VISA

Visa vient d'annoncer la finalisation de l'acquisition de Visa Europe. De plus, le spécialiste des cartes de crédit a nommé Gary A. Hoffman, directeur général (CEO) de l'assureur britannique Hastings Group, à son Conseil d'administration. Il était jusque-là administrateur et président de Visa Europe.

WAL-MART

Walmart et JD.com ont signé hier un partenariat stratégique aux termes duquel le premier distributeur mondial va faire son entrée sur la place de marché du groupe chinois sous l'enseigne Sam's Club. De plus, Walmart va céder à JD.com sa filiale Yihaodian, qu'il va tout de même continuer à opérer, et recevoir en échange des actions spécialement émises par JD.com et représentant 5% de son capital. Walmart et JD.com ont également prévu des investissements dans la logistique pour accroitre leur offre de produits en ligne.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant