Analyse AOF clôture Wall Street - Nouvelle semaine de hausse

le
0

(AOF) - Les marchés américains ont fini vendredi proches de l'équilibre. Ils ont notamment été pénalisés par le retournement à la baisse des cours du pétrole. Cette séance a également été marquée par une bonne surprise au niveau de la croissance au quatrième trimestre (+1%) et une déception s'agissant de la confiance des ménages. Sur le plan des valeurs, les investisseurs ont salué les résultats de Kraft-Heinz. L'indice Dow Jones a clôturé en repli de 0,34% à 16 639,97 points, mais gagné 1,5% sur la semaine. Le Nasdaq Composite a gagné respectivement 0,18% et 1,9% à 4 590,47 points.

Les investisseurs ont apprécié la décision du groupe hôtelier Hilton de se scinder en trois sociétés. Son action a progressé de 2,57% à 20,73 dollars au sein d’un marché américain en légère hausse. Cette opération se fera via la création de deux nouvelles compagnies cotées en Bourse. La première reprendra la majeure partie de ses actifs immobiliers, soit 70 hôtels représentant 35 000 chambres. La seconde regroupera les 50 résidences en multipropriété de Hilton Grand Vacations. Cette activité a représenté l’année dernière un chiffre d’affaires de 1,3 milliard de dollars, en hausse de 12%.

Les chiffres économiques du jour

Au quatrième trimestre, la croissance américaine s'est élevée à 1% selon la deuxième estimation publiée aujourd'hui. La première estimation donnait +0,7%. Le consensus craignait une révision à la baisse à +0,4%.

Aux Etats-Unis, les dépenses comme les revenus des ménages ont progressé de 0,5% en janvier. Les premières avaient stagné en décembre et les seconds avaient augmenté de 0,3%. Le consensus Reuters attendait une hausse de 0,4% des revenus des ménages.

L’indice de confiance des ménages de l’université du Michigan est ressorti à 91,7 en février, selon une estimation définitive. Il se compare avec une estimation précédente de 90,7 et un consensus de 91.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

AUTODESK

Autodesk a fait état d'une perte nette de 32,7 millions de dollars au quatrième trimestre, clos fin janvier, soit -15 cents par action, à comparer avec un bénéfice de 11,5 millions, soit 5 cents par action, un an plus tôt à la même époque. Retraité des éléments exceptionnels, le bénéfice par action de l'éditeur de logiciels de conception par ordinateur s'est élevé à 21 cents alors que les analystes interrogés par Zacks Investment Research tablaient sur 10 cents.

GAP

Gap a fait état d'une baisse de 33% de son bénéfice net au quatrième trimestre à 214 millions de dollars, soit 53 cents par action. Ajusté des éléments exceptionnels, le bénéfice par action s'est élevé à 57 cents, conforme au consensus. Les revenus du groupe ont baissé de plus de 6% à 4,38 milliards. Les analystes anticipaient 4,43 milliards. A magasins comparables, les ventes trimestrielles de Gap ont reculé de 7%. Pour 2016, Gap vise un bénéfice par action compris entre 2,20 et 2,25 dollars.

HILTON

Le groupe hôtelier Hilton a annoncé sa scission en trois sociétés via la création de deux nouvelles compagnies cotées en Bourse. La première reprendra la majeure partie de ses actifs immobiliers, soit 70 hôtels représentant 35 000 chambres. La seconde regroupera les 50 résidences en multipropriété de Hilton Grand Vacations. Les titres de ces nouvelles sociétés seront distribués aux actionnaires existants. Cette annonce a été faite à l'occasion de la publication des résultats du groupe au quatrième trimestre.

JCPENNEY

JCPenney a creusé sa perte au quatrième trimestre, clos fin janvier, de son exercice 2015 à -131 millions de dollars, contre -35 millions un an plus tôt à la même époque. La perte par action est ressortie à -43 cents. Une fois retirés les éléments exceptionnels, le distributeur a enregistré un bénéfice par action de 39 cents, supérieur aux attentes de 23 cents selon Thomson Reuters. Les ventes trimestrielles de JCPenney ont en revanche progressé de 2,6% à 3,99 milliards de dollars, conformément au consensus. A magasins comparables, les ventes ont augmenté de 4,1%.

KRAFT HEINZ

Le groupe alimentaire Kraft Heinz est attendu en hausse à Wall Street grâce à des résultats meilleurs que prévu. Au quatrième trimestre, clos début janvier, le bénéfice net est ressorti à 285 millions de dollars, soit 23 cents par action, contre une perte de 17 millions de dollars, ou - 4 cents par action un an plus tôt. Corrigé des éléments exceptionnels, le bénéfice par action a atteint 62 cents, soit 4 cents de mieux que le consensus Thomson Reuters. Les ventes ont flambé de 154,5% à 7,124 milliards en raison de la fusion des deux groupes. Les analystes tablaient sur 6,96 milliards.

LIBERTY MEDIA

Vivendi vient d'annoncer avoir conclu un accord transactionnel avec Liberty Media concernant un litige qui les opposait depuis mars 2003 devant le tribunal fédéral du District sud de New York à propos du contrat relatif à la création de Vivendi Universal Entertainment en mai 2002. Vivendi s'est engagé à verser à Liberty Media 775 millions de dollars (environ 700 millions d'euros) pour mettre fin à cette action judiciaire. Cet accord se traduira par une reprise de provision d'environ 245 millions d'euros dans les comptes de l'exercice 2016 de Vivendi.

RALPH LAUREN

Ralph Lauren a annoncé que Christopher Peterson, président en charge des Marques globales du groupe, quittera le groupe le 31 mai. Suite à ce départ, cette fonction sera supprimée et les gérants des marques reporteront directement au PDG Stefan Larsson. Christopher Peterson était arrivée en 2012 chez Ralph Lauren, d'abord comme directeur administratif et financier et vice-président exécutif.

URBAN OUTFITTERS

Jusque-là patron de la marque Anthropologie, David McCreight a été promu au sein du groupe Urban Outfitters et va entrer dans l'équipe de présidence du groupe, où il sera en charge du développement stratégique à l'international et des initiatives de vente directe au consommateur au niveau mondial. Il cumulera ces nouvelles fonctions avec la direction d'Anthropologie.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant