Analyse AOF clôture Wall Street - Les statistiques assombrissent la fin de semaine

le
0

(AOF) - Les marchés américains ont fini vendredi en léger retrait, le S&P 500 perdant 0,08% à 2184,05 points. Les indices ont été lestés par des données économiques moins bonnes que prévu, en particulier les ventes au détail de juillet. Ils ont bénéficié en revanche d’une nouvelle hausse des cours du pétrole : +2,3% à 44,49 dollars pour le baril de WTI. L'indice Dow Jones a clôturé en repli de 0,2% à 18 576,47 points, mais a gagné 0,17% sur la semaine. Le Nasdaq Composite a en revanche gagné 0,09% à 5 232,90 points, inscrivant un nouveau record. Il a progressé de 0,23% en cinq jours.

Le secteur de la distribution est en vedette à Wall Street pour la deuxième séance consécutive, JCPenney et Nordstrom ayant présenté des comptes trimestriels rassurants. Le premier a gagné 6,14% à 10,55 dollars même si ses ventes étaient un peu courtes tandis que le second a bondi de 8,03% à 51,38 dollars et prend la tête du S&P 500 à la faveur du relèvement de ses objectifs annuels. JCPenney a réservé une bonne surprise aux investisseurs en dévoilant une réduction de sa perte nette de 52% à 56 millions de dollars au deuxième trimestre.

Les chiffres économiques du jour

Les stocks des grossistes ont augmenté de 0,2% en juin, une progression supérieure au consensus Reuters de +0,1%.

L’indice de confiance des ménages de l’Université du Michigan est ressorti à 90,4 en août, selon une première estimation. Il s’élevait à 90 en juillet et le consensus Reuters était de 91,5.

Les prix à la production ont reculé de 0,4% en juillet aux Etats-Unis alors qu’ils étaient attendus en progression de 0,1%. Hors les éléments volatils que sont l’énergie et l’alimentation, les prix ont baissé de 0,3% contre +0,2% attendu.

Les ventes au détail sont restées stables en juillet aux Etats-Unis alors qu’elles étaient attendues en progression de 0,4%, selon le consensus Reuters. Le chiffre de juin a été cependant relevé de +0,6% à +0,8%. Elles ont reculé de 0,3 % hors automobile, contre un consensus de +0,2%.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

JCPENNEY

Les résultats des distributeurs continuent de surprendre favorablement. Après Macy’s et Kohl’s hier, JCPenney a présenté des comptes moins dégradés que prévu au deuxième trimestre, clos fin juillet. La chaîne de grands magasins a réduit sa perte de 52% à 56 millions de dollars, soit 18 cents par action. Hors éléments exceptionnels, la perte représente 5 cents par action contre un consensus Thomson Reuters de -15 cents. Le chiffre d’affaires a progressé de 1,5% à 2,92 milliards de dollars là où le marché anticipait 2,93 milliards. Il a augmenté de 2,2% à surface comparable.

HEWLETT-PACKARD ENTREPRISE

HP Enterprises a annoncé l’acquisition de Silicon Graphics pour 275 millions de dollars en numéraire. Le groupe propose 7,75 dollars par action du fabricant de serveurs de haute performance, soit une prime de près de 30%. Silicon Graphics emploie 1000 personnes et a réalisé un chiffre d’affaires de 533 millions de dollars sur l’exercice 2016.

NORDSTROM

Le distributeur américain haut de gamme Nordstrom a dévoilé des résultats meilleurs que prévu et relevé ses objectifs de résultats. Au deuxième trimestre, clos début juillet, le groupe a réalisé un bénéfice net de 117 millions de dollars, soit 67 cents par action, à comparer avec 211 millions de dollars, ou 1,09 dollar par titre, un an plus tôt. Le consensus Zacks Investment Research s'élevait à seulement 55 cents. Le chiffre d'affaires est, lui, ressorti à 3,65 milliards de dollars, en repli de 0,2% et en ligne avec les attentes. Les ventes ont baissé de 1,2% à surface comparable.

NVIDIA

Le fabricant de processeurs graphiques Nvidia a dévoilé hier des résultats et perspectives meilleurs que prévu. Au deuxième trimestre, clos fin juillet, le groupe a vu son bénéfice net bondir de 873% à 253 millions de dollars, soit 40 cents par action. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action s'est élevé à 53 cents, ce qui est supérieur de 16 cents au consensus Zacks Investment Research. Son chiffre d'affaires a augmenté de 24% à 1,4 milliard de dollars, soit supérieur aux attentes du marché : 1,35 milliard.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant