Analyse AOF clôture Wall Street - Les marchés rebondissent enfin

le
0

(AOF) - La quatrième séance a donc été la bonne pour mettre fin à la spirale baissière qui a fait perdre plus de 1,5% aux marchés américains depuis le début de la semaine. Wall Street est donc cette fois parvenu à résister à la baisse supplémentaire des cours du pétrole grâce à des rachats à bon compte. Même la hausse supérieure aux attentes des inscriptions au chômage n'a pas modifié la tendance. Pour le reste, l'attentisme reste de mise à quelques jours de la réunion de la Fed, prévue mercredi et jeudi prochains. Le Dow Jones a gagné 0,47% à 17 574,75 points et le S&P 0,23% à 2 052,23 points.

La société américaine de services pétroliers FMC Technologies a reculé de 1,85% à Wall Street après avoir bondi de plus de 2,4% la veille quelques minutes avant la clôture, soutenue par la spéculation. À quelques semaines de la fin de l’exercice, une nouvelle opération d'envergure entre le français Technip et l'américain se profilerait, selon des sources proches du dossier citées hier soir par Reuters. Dans un bref communiqué, Technip a toutefois démenti ce matin l’existence de « discussions en cours » sur « des opérations stratégiques impliquant Technip ».

Les chiffres économiques du jour

La semaine dernière, 282 000 nouvelles inscriptions au chômage ont été enregistrées aux Etats-Unis, après 269 000 inscriptions la semaine précédente. Reuters attendait le même nombre de nouvelles inscriptions au chômage pour la semaine dernière.

Aux Etats-Unis, en novembre, les prix à l'exportation ont baissé de 0,6%, après un recul de 0,5% en octobre. Les prix à l'importation ont baissé de leur côté de 0,4% après avoir baissé de 0,3% le mois précédent. Le consensus Reuters était de -0,3% pour les prix à l'exportation et -0,7% pour les prix à l'importation.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

CIENA

Ciena a dévoilé une performance trimestrielle meilleure que prévu, mais des prévisions décevantes. Au quatrième trimestre, clos fin octobre, l'équipementier de réseaux a enregistré un perte nette de–,8 millions de dollars, soit – 10 cents par action, contre une perte de 30,7 millions de dollars ou -29 cents par action, un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti 42 cents, soit 4 cents de mieux que le consensus Thomson Financial. Le chiffre d'affaires a bondi de 17% à 692 millions de dollars alors que Wall Street visait 684 millions.

FMC TECHNOLOGIES

Technip ne discute pas d'éventuelles opérations stratégiques, assure la société de services pétroliers dans un communiqué publié ce matin. Ce démenti survient en réponse à la suite d'articles de presse révélant des discussions entre le groupe français et son concurrent américain FMC Technologies en vue d'un possible rapprochement. Selon Reuters en effet, Technip et FMC Technologies, qui affichent des capitalisations respectives de 5,3 milliards d'euros et 6,8 milliards de dollars (6,2 milliards d'euros), ont engagé des négociations.

GENERAL ELECTRIC

General Electric a annoncé avoir franchi le cap des 100 milliards de dollars de cessions finalisées au niveau de ses activités financières. Dans le cadre de son recentrage sur ses activités industrielles, le groupe diversifié a signé des accords représentant 149 milliards de dollars de cessions depuis le 10 avril 2015, date de la présentation de sa nouvelle stratégie. Ce programme devrait être finalisée en grande partie d’ici la fin 2016, GE ne conservant ses activités financières directement liées à ses activités industrielles.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant