Analyse AOF clôture Wall Street - Les marchés rassurés par l'accalmie autour de Deutsche Bank

le
0

(AOF) - Les marchés américains ont vécu une deuxième partie de séance sur les chapeaux de roues vendredi. Une dépêche AFP évoquant une nette diminution de l'amende pesant sur Deutsche Bank, de 14 à 5,4 milliards de dollars, a rassuré quant à la solidité de la banque allemande. Le Dow Jones a gagné 0,91% à 18 308,15 (+0,25% en 5 jours et -0,5% en un mois) et le S&P500 0,8% à 2 168,27 pts (+0,16% et -0,1%). Ce troisième trimestre a été fructueux à Wall Street : +2,1% pour le Dow Jones et +3,3% pour le S&P500, ces deux indices ayant signé de nouveaux records sur cette période.

La concentration du secteur des semi-conducteurs n’est pas finie. Qualcomm (+1,56% à 68,50 dollars) a affiché l’une des plus fortes progressions de l’indice S&P 500, les investisseurs accueillant favorablement la perspective de l’acquisition du concurrent néerlandais NXP Semiconductors. Selon le Wall Street Journal, ce dernier serait dans le viseur de l’américain Qualcomm et des discussions seraient actuellement en cours à propos d’un deal, dont le montant s’élèverait à plus de 30 milliards de dollars.

Les chiffres économiques du jour

Aux Etats-Unis, l'Indice définitif de confiance du consommateur de l'Université du Michigan est ressorti à 91,2 en septembre contre 89,8 en première estimation. Les économistes attendaient 90 après 89,8 en août.

Aux Etats-Unis, l'Indice des directeurs d'achats (PMI) de Chicago est ressorti à 54,2 en septembre après 51,5 le mois précédent. Les économistes attendaient 52.

En août, les revenus des ménages américains ont progressé de 0,2%, comme prévu. Le mois précédent, ils avaient augmenté de +0,4%. De leur côté, les dépenses des ménages américains sont restées stables sur le mois après avoir augmenté de 0,4% (révisé de +0,3%) en juillet. Le marché tablait sur une hausse de 0,1% des dépenses.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

COSTCO WHOLESALE

Costco Wholesale a vu son bénéfice net se replier de 1,5% au quatrième trimestre à 779 millions de dollars, soit 1,77 dollar par action. Déjà publiées, les ventes du distributeur sous format d'entrepôts ont stagné à magasins comparables. Hors carburant et effets de change, elles ont progressé de 3% à 35,73 milliards. L'ensemble de ses revenus trimestriels, qui comportent aussi des commissions de ses membres, se sont élevés à 36,56 milliards, en croissance de 2%. Les analystes anticipaient 1,73 dollar par action et des revenus de 36,57 milliards.

LEXMARK

Le Comité sur les investissements étrangers aux Etats-Unis (CFIUS) a donné son feu vert au rachat de Lexmark International par le consortium dirigé par le chinois Apex Technology, PAG Asia Capital et incluant Legend Capital Management. Le consortium va acquérir le fournisseur mondial de solutions d'impression et d'imagerie pour 40,5 dollars par action en cash, représentant une valeur d'entreprise d'environ 4 milliards de dollars. Cette acquisition avait été annoncée en avril.

LINKEDIN / SALESFORCE / MICROSOFT

Le fournisseur de solutions de gestion de la relation client à distance Salesforce.com a demandé aux autorités européennes de bloquer le rachat de LinkedIn par Microsoft pour des raisons de concurrence. Le numéro un mondial des logiciels a annoncé en juin le rachat du réseau social professionnel pour 26 milliards de dollars. Salesforce.com estime que son concurrent aurait trop de contrôle sur les données de LinkedIn qui revendique 400 millions d’abonnés.

WALGREEN

Sainsbury a annoncé la nomination, d'ici juillet 2017, de Simon Roberts comme directeur des opérations et du détail, reportant au PDG Mike Coupe. Simon Roberts était jusqu'à présent vice-président exécutif de Walgreens Boots Alliance et président de Boots au Royaume-Uni et en Irlande. Il a eu également en charge les 2 500 magasins du pharmacien dans ces pays. A partir de 2003, Roberts a également exercé chez Marks and Spencer.

ZYNGA / ELECTRONIC ARTS

L'éditeur de jeux vidéo communautaires pour mobiles et tablettes Zynga a annoncé la nomination de Gerard Griffin comme directeur financier. Ce dernier a passé 20 ans chez Electronic Arts. Chez Zynga, il va retrouver Franck Gibeau, nommé directeur général du groupe en mars, également en provenance d'Electronic Arts. Il était notamment vice-président exécutif de EA Mobile.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant