Analyse AOF clôture Wall Street - Les indices carburent au pétrole et à la finance

le
0

(AOF) - Les marchés américains ont fini en hausse grâce aux secteurs pétrolier et financier. Le premier a bénéficié de la baisse inattendue des stocks de pétrole aux Etats-Unis la semaine dernière (-5,3 millions), permettant au baril de WTI de progresser de 2,6%. Le second a été soutenu par les bons résultats de Morgan Stanley, à l’instar de ses concurrents ces derniers jours. En revanche, les perspectives d’Intel ont été sanctionnées. L’indice Dow Jones a clôturé en hausse de 0,22% à 18 202,62 points et le Nasdaq Composite s’est adjugé 0,05% à 5 246,21 points.

Si le secteur bancaire aligne les résultats supérieurs aux attentes, à l'instar de Morgan Stanley aujourd'hui, le secteur technologique n’a pas cette chance. Après IBM hier, Intel (-5,93% à 35,51 dollars) occupe à son tour la dernière place de l’indice Dow Jones. En cause, les prévisions un peu courtes du numéro un mondial des semi-conducteurs pour le quatrième trimestre. Après avoir surperformé le marché toujours en déclin du marché des PC au troisième trimestre, il devrait souffrir du déstockage des distributeurs.

Les chiffres économiques du jour

Aux Etats-Unis, en septembre, 1,047 million de mises en chantier ont été enregistrées après 1,150 million (révisé de 1,142 million) en août. 1,225 million de permis de construire ont été accordés contre 1,152 million (révisé de 1,139 million) en août. Le consensus Reuters était de 1,175 million pour les premiers et de 1,165 million pour les seconds.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

HALLIBURTON

Halliburton a enregistré un bénéfice net de 6 millions de dollars au troisième trimestre, à comparer avec une perte nette de 54 millions un an plus tôt, soit 1 cent par action. Les analystes anticipaient le maintien des comptes du groupe dans le rouge sur cette période avec une perte de 7 cents par action. Les revenus trimestriels d'Halliburton ont reculé de leur côté de 31% à 3,8 milliards de dollars alors que le consensus était de 3,9 milliards.

INTEL

Intel est attendu en baisse à Wall Street en raison de perspectives décevantes. Au quatrième trimestre, le numéro un mondial des semi-conducteurs vise un chiffre d'affaires de 15,7 milliards, plus ou moins 500 millions de dollars. Les analystes interrogés par Thomson Reuters sont plus optimistes et ciblent 15,86 milliards de dollars. Le mois dernier, le groupe avait relevé ses prévisions de ventes pour le troisième trimestre en raison d’une amélioration du marché du PC avec une hausse de la demande.

MORGAN STANLEY

Carton plein pour les banques américaines, qui dévoilent les unes après les autres des résultats meilleurs que prévu. Au lendemain de la publication des comptes de Goldman Sachs au troisième trimestre, c'est au tour de Morgan Stanley de dévoiler une performance meilleure que prévu à la faveur de ses bons résultats dans le courtage sur les produits de taux, changes et matières premières.

STARBUCKS

Starbucks a annoncé la promotion de Belinda Wong, jusque-là présidente de Starbucks Chine, comme directrice générale du groupe dans le pays. Elle aura pour mission de mener à bien le doublement du réseau Starbucks dans le pays d'ici 2021, avec 5000 cafés attendus. La chaine de restauration a également nommé Leo Tsoi comme directeur des opérations en Chine.

YAHOO!

Au troisième trimestre, Yahoo! a réalisé un bénéfice net, part du groupe, de 162,8 millions de dollars, soit 17 cents par action, contre 76,3 millions (ou 8 cents par action) en 2015. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 20 cents, six fois plus que la prévision de marché. Le chiffre d'affaires du groupe américain de services sur Internet, a progressé de 6,5% à 1,31 milliard de dollars sur la période, dépassant le consensus Thomson Reuters qui le donnait à 1,30 milliard.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant