Analyse AOF clôture Wall Street - Les indices au plus haut de l'année

le
0

(AOF) - Les marchés américains ont clôturé en hausse, soutenus par les bonnes nouvelles en provenance de Chine et les résultats rassurants de JPMorgan. Les valeurs financières ont été portées par cette nouvelle, affichant une progression de plus de 2%. A quelques jours de la réunion des pays producteurs à Doha, les investisseurs n'ont pas réagi à la faiblesse des cours du pétrole, le baril WTI a perdu 0,82 à 41,27 dollars en fin de séance. L’indice Dow Jones a gagné 1,06% à 17 908,28 points et le Nasdaq Composite s'est adjugé 1,55% à 4 947,42 points.

La saison des résultats du premier trimestre débute sur une note positive pour le secteur bancaire américain. Le plus important établissement par la taille du bilan, JPMorgan Chase, a dévoilé des bénéfices pénalisés par ses activités de banque d'investissement et de courtage, mais moins dégradés que prévu. L'action JPMorgan Chase (+3,09% à 61,11 dollars) affiche la plus forte hausse du Dow Jones, entraînant dans son sillage l'ensemble du secteur. Sur les trois premiers mois de l'année, son bénéfice net a reculé de 6,7% à 5,52 milliards de dollars, soit 1,35 dollar par action.

Les chiffres économiques du jour

Aux Etats-Unis, les stocks des entreprises ont diminué de 0,1% en février comme en janvier (révisé à la baisse de +0,1%), en ligne avec les attentes.

Aux Etats-Unis, les ventes au détail ont diminué de 0,3% en mars après avoir baissé de 0,1% en février. Le consensus Briefing était de +0,1%. Hors automobiles, les ventes au détail ont rebondi de 0,2% après un recul de 0,2% le mois précédent. Les économistes attendaient +0,4%.

Aux Etats-Unis, les prix à la production ont baissé de 0,1% en mars, après avoir reculé de 0,2% en février. Le consensus Briefing était de +0,3%.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

JPMORGAN

La saison des résultats débute sur une note positive pour le secteur bancaire américain. Le plus important établissement par la taille du bilan, JPMorgan Chase, a dévoilé des résultats pénalisés par ses activités de banque d'investissement et de courtage, mais supérieurs aux anticipations. Au premier trimestre, son bénéfice net a reculé de 6,7% à 5,52 milliards de dollars, soit 1,35 dollar par action. Il est supérieur au consensus Reuters de 1,26 dollar.

MEDIVATION

Après le rachat de Genzyme il y a quelques années, Sanofi préparerait une nouvelle offensive aux Etats-Unis. Le laboratoire spécialisé dans les traitements contre le cancer Medivation serait la cible du groupe français, selon Bloomberg. La société américaine aurait ainsi rejeté récemment une proposition de rapprochement. Medivation ne serait toutefois pas opposé à un rachat par Sanofi, mais souhaiterait faire monter les enchères. Hier, Medivation a bondi de 8,46% à 49,60 dollars lors des transactions d'après-Bourse à Wall Street pour atteindre une capitalisation de 7,5 milliards de dollars.

SEMI-CONDUCTEURS

Le marché des semi-conducteurs devrait de nouveau baisser cette année

Les ventes mondiales de semi-conducteurs devraient reculer en 2016 pour la deuxième année consécutive, a averti le bureau d’études Gartner. Elles devraient se replier de 0,6% à 333 milliards de dollars après un recul de 2,5% en 2015. Il s’agirait de la seconde fois de son histoire que cette industrie connaîtrait deux années d’affilée de baisse. Elle avait déjà connu un trou d'air en 2008 et 2009 lors de la crise financière.

SCHLUMBERGER

Schlumberger va réduire son activité au Venezuela pour des problèmes de trésorerie. Cette mesure est notamment le résultat des paiements insuffisants reçus au cours des derniers trimestres. Le groupe parapétrolier a précisé qu'il appréciait les efforts de son principal client dans le pays pour trouver des solutions alternatives de paiement et restait pleinement engagé à soutenir la production vénézuélienne.

VALEANT

Valeant Pharmaceuticals International a annoncé avoir reçu un avis de défaillance de la part d’un détenteur d’obligations à échéance en 2023, en raison du retard de dépôt de son rapport annuel (10-K) pour l'exercice terminé le 31 décembre 2015. Sous ses contrats obligataires, le groupe pharmaceutique a jusqu'au 11 juin 2016, 60 jours après la réception de l'avis, pour déposer son 10-K. Valeant Pharmaceuticals a indiqué qu'elle était dans les temps pour déposer son 10-K au plus tard le 29 avril 2016.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant