Analyse AOF clôture Wall Street - Légère hausse avant un week-end prolongé

le
0

(AOF) - Les marchés américains ont fini en légère hausse avant un week-end prolongé. Très attendues, les déclarations de la présidente de la Fed, Janet Yellen, n'ont finalement eu que très peu d'impact sur les indices. Elle a notamment indiqué que les taux d'intérêt seraient probablement relevés dans les prochains mois. L'indice Dow Jones a gagné 0,25% à 17 873,22 points, portant ses gains sur la semaine à 2,2%. Le Nasdaq Composite a, lui, gagné respectivement 0,65% et 3,52% à 4 933,50 points. Il s'agit de la meilleure performance hebdomadaire de Wall Street depuis mars.

GameStop a perdu 4,02% à 28,80 dollars, lesté par l’annonce de perspectives décevantes. Non seulement le premier distributeur mondial de jeux vidéo est confronté à un environnement difficile en raison du développement de la distribution numérique de ces produits, mais le trimestre en cours sera moins favorable que l’année dernière question lancements de jeux. Au deuxième trimestre, clos fin juillet, GameStop vise un bénéfice par action compris entre 23 et 30 cents, en dessous du consensus Reuters de 33 cents.

Les chiffres économiques du jour

Au mois de mai, l'indice définitif de la confiance du consommateur (Michigan) est ressorti à 94,7 contre un consensus de 95,5 après 95,8 en première estimation. En avril, l'indice s'est établi à 89,7.

En deuxième estimation, la croissance du premier trimestre aux Etats-Unis est ressortie à 0,8% contre un consensus de +0,9% après +0,5% en première estimation.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

GAMESTOP

GameStop, le premier distributeur mondial de jeux vidéo, est attendu en repli à Wall Street en raison de perspectives décevantes. Au deuxième trimestre, clos fin juillet, il vise un bénéfice par action compris entre 23 et 30 cents pour des ventes à surface comparable en recul de 4% à 7%. Le marché anticipait 33 cents. GameStop a confirmé ses objectifs annuels d’un bénéfice par action de 3,9 à 4,05 dollars pour un chiffre d’affaires au pire en retrait de 3% et au mieux stable.

TEREX

Signé en août dernier, l'accord de fusion entre Konecranes et Terex va pouvoir entrer en vigueur et l'opération devrait pouvoir être menée à bien après le retrait de l'offre du chinois Zoomlion. Ce dernier avait proposé en mars dernier 31 dollars par action, relevée par rapport à une première offre de 30 dollars déposée en janvier. De son côté, Konecranes a déposé une offre intégralement en actions.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant