Analyse AOF clôture Wall Street - La Chine fait décrocher le S&P dès la première semaine de l'année

le
0

(AOF) - La Chine a bel et bien gâché la première semaine de l’année à Wall Street. Même les bons chiffres de l’emploi américain pour décembre - les créations d'emplois ont largement dépassé les attentes - n’ont pas permis aux indices de terminer la semaine en hausse, ces derniers étant contaminés par le retour d’une forte aversion au risque alors que les dernières statistiques chinoises ont été médiocres. Avec une baisse de 6% en une semaine, le S&P n’avait pas connu pire début d’année depuis 1929. Vendredi soir, il a reculé de 1,08% à 1 922,03 pts et le Dow Jones a perdu 1,02% à 16 346,45 pts.

Gap (-14,32% à 22,91 dollars) signe la plus forte baisse du S&P 500, retrouvant son niveau de février 2012, après avoir annoncé une nouvelle baisse de ses ventes pour le mois de décembre. Sur cette période, le groupe a enregistré un recul de son activité de 4% à 2,01 milliards de dollars. A nombre de magasins comparables, Gap a enregistré une baisse de 5% de ses ventes en décembre, alors qu'elles avaient progressé de 1% en décembre 2014. L'ensemble des marques du groupe a vu ses ventes refluer le mois dernier, y compris Old Navy Global qui avait plutôt été épargnée jusque-là.

Les chiffres économiques du jour

Les stocks des grossistes ont reculé de 0,3% en novembre alors que les économistes tablaient sur une baisse de 0,1%. Le chiffre d'octobre a été révisé à la baisse à -0,3% contre -0,1% annoncé initialement.

292 000 créations d'emplois ont été enregistrées au mois de décembre. Le marché attendait seulement 200 000. Les chiffres de novembre et d'octobre ont de plus été revus à la hausse. En novembre, l'économie américaine a créé 252 000 emplois contre 211 000 annoncés précédemment. En octobre, ce chiffre atteint 307 000 contre 298 000 annoncés précédemment. Le taux de chômage est resté stable à 5% en décembre.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

AMERICAN EAGLE OUTFITTERS

American Eagle Outfitters a fait état d'une hausse de 4% de ses ventes à magasins comparables du quatrième trimestre. Le distributeur a également confirmé son objectif d'un bénéfice par action compris entre 40 et 42 cents pour cette période, en hausse par rapport aux 36 cents de l'année précédente à la même époque. Les analystes attendent un bénéfice par action de 43 cents au quatrième trimestre.

DOLLAR TREE

Dollar Tree a fait savoir que Howard Levine, PDG de Family Dollar, allait quitter le groupe à partir du 15 janvier. Ce départ était attendu suite à l'acquisition de Family Dollar par Dollar Tree : Levine devait rester dans le groupe jusqu'à ce que l'intégration de la cible soit menée à bien. C'est désormais Gary Philbin, nommé directeur des opérations de Family Dollar en juillet 2015, qui présidera aux destinées du distributeur intégré dans Dollar Tree. Il reportera à Bob Sasser, PDG du discounter.

FEDEX

La Commission européenne a validé sans condition le rachat de TNT Express par son concurrent américain FedEx. Les deux groupes continuent à travailler avec les autorités de régulation qui doivent encore se prononcer sur ce deal, notamment au Brésil et en Chine. Ils espèrent finaliser leur rapprochement dans le courant du premier semestre 2016. Pour rappel, FedEx propose 8 euros par action TNT Express ce qui aboutit à un montant total de 4,4 milliards d'euros.

GAP

Gap a fait savoir que ses ventes avaient baissé de 4% en décembre à 2,01 milliards de dollars. A taux de change constant, les ventes mensuelles ont reculé de 3% sur un an. A nombre de magasins comparables, Gap a enregistré une baisse de 5% de ses ventes en décembre, alors qu'elles avaient progressé de 1% en décembre 2014. Jusque-là plutôt épargnée par l'érosion des ventes, la marque Old Navy Global a enregistré une baisse de 7% de ses ventes le mois dernier alors qu'elles avaient grimpé de 8% l'année précédente.

TIME WARNER

Time Warner a annoncé avoir prolongé le contrat de son PDG Jeff Bewkes pour trois ans, jusqu'en 2020. Jeff Bewker est à ce poste depuis 2009. Par ailleurs, le New York Post affirme que des actionnaires de Time Warner pourraient faire pression sur le management pour scinder le groupe afin de profiter pleinement des performances de la lucrative chaine de télévision payante HBO.

URBAN OUTFITTERS

Urban Outfitters a fait savoir que ses ventes avaient stagné en novembre et décembre par rapport à la même période de l'année précédente. Le segment de vente au détail a enregistré un recul de 2% et les ventes en gros ont bondi de 40%, notamment du fait du report de ventes qui auraient du être réalisées au troisième trimestre. Sur les 11 premiers mois, clos fin décembre, de son exercice, les ventes du groupe ont augmenté de 4%, dont +2% dans les ventes au détail et +15% dans les ventes en gros.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant