Analyse AOF clôture Wall Street - L'aversion pour le risque resurgit à Wall Street

le
0

(AOF) - Après une semaine record malgré le Brexit et un long week-end de trois jours, Wall Street a repris hier sous le signe de la baisse. Dans le sillage des places européennes, les marchés américains ont enregistré des prises de bénéfices mais aussi un regain d'inquiétude liée au contexte macroéconomique. Le baril de brut a chuté de plus de 4% tandis que la Banque d'Angleterre a reconnu que le Brexit faisait peser un risque de ralentissement sur l'économie britannique. De plus, les commandes à l'industrie ont déçu. Le Dow Jones a perdu 0,61% à 17 840,62 pts et le S&P500 0,68% à 2 088,55 pts.

Tesla Motors traverse décidément une période difficile. Confronté à la fronde d'une partie de ses actionnaires opposés au rachat de SolarCity, sous le coup d'une enquête aux Etats-Unis après le décès d'un conducteur d'une Tesla, le groupe a indiqué dimanche qu'il n'a pas atteint ses objectifs de production au dernier trimestre pour la deuxième fois en six mois. A Wall Street, le titre fait logiquement marche arrière : il a cédé 1,16% à 213,98 dollars.

Les chiffres économiques du jour

Aux Etats-Unis, les commandes à l'industrie sont ressorties en baisse de 1% en mai après +1,8% (révisé de +1,9%) sur le mois précédent. Les économistes attendaient une baisse de 0,9%.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

BOEING / LOCKHEED MARTIN

La coentreprise United Launch Alliance de Lockheed Martin et Boeing a annoncé la suppression de 350 postes, réduisant ses effectifs d'environ 10%. En avril dernier, la société avait averti qu'elle réduirait ses effectifs précisant qu'il s'agirait pour la plupart de départs volontaires sur les sites de Denver, Alabama, Texas, Floride et Californie. L'an prochain, la joint-venture devrait à nouveau supprimer 400 à 500 emplois.

CHEVRON

La major pétrolière Chevron a approuvé un projet d'extension du champ de Tengiz, au Kazakhstan, qui doit aboutir à une augmentation de 260 000 barils de sa production quotidienne de brut, à environ 1 million. Tengiz est opéré par Tengizchevroil, filiale à 50% de Chevron. Les investissements prévus dans le cadre de ce projet devraient s'élever à 36,8 milliards de dollars.

DELPHI

L'américain Delphi va s'implanter au Maroc avec une nouvelle usine de fabrication de systèmes de distribution électrique qui générera plus de 10 000 emplois. L'usine de l'équipementier produira des pièces de moteur pour un investissement total de 280 millions de dollars.

HILTON WORLDWIDE

Hilton Worldwide et Icelandair Hotels, ont annoncé l'ouverture du premier hôtel Canopy dans la ville de Reykjavik (Islande). L'établissement se trouve au cœur de Reykjavik, il est entouré de lieux emblématiques, comme Laugavegur Street, bien connue pour ses magasins, ses restaurants et ses pubs, ou encore le Harpa Concert Hall and Convention Center, sans oublier le port du Vieux Reykjavik, qui offre des vues imprenables sur le Mont Esja et l'église Hallgrimskirkja.

STARWOOD

CBRE Hôtel, spécialiste dans le secteur des services et de l'investissement dans l'immobilier d'entreprise, a annoncé la vente de l'hôtel Sheraton Paris Airport Hotel & Conference Centre situé au cœur de l'aéroport Charles de Gaulle à Paris. L'acquéreur est la Financière Immobilière Bordelaise, holding de Michel Ohayon. Le vendeur Starwood Hotels & Resorts conserve la gestion de l'établissement.

TESLA MOTORS

Tesla a indiqué dimanche qu'il n'avait pas atteint son objectif de livraisons au deuxième trimestre (avril-juin), soit 14 370 véhicules contre 17 000 attendus par le groupe. Sur la seconde moitié de l'année, le constructeur automobile américain entend livrer 50 000 véhicules, une perspective similaire à 2015 et sur l'ensemble de l'année, son objectif est de 80 000 à 90 000 véhicules. Ce second trimestre plus faible que prévu n'est pas le bienvenu alors que Tesla Motors fait l'objet d'une enquête sur sa berline Model S.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant