Analyse AOF clôture Wall Street - L'accord surprise d'Alger sur le pétrole redonne du carburant aux actions

le
0

(AOF) - Hésitants sur la voie à suivre durant les premières heures de la séance, les indices américains se sont enhardis après l’annonce d’un accord surprise des producteurs de pétrole de l’Opep. Ces derniers, réunis à Alger pour un sommet « consultatif » ont pris tout le monde de court en indiquant qu’ils allaient abaisser leur production quotidienne de 33,47 millions de barils (en août) à une fourchette 32,5-33 millions. Cet accord inédit a fait bondir de près de 5% les cours du brut, soutenant les actions. Le Dow Jones a gagné 0,61% à 18 339,24 pts et le S&P500 0,53% à 2 171,37 pts.

BlackBerry a progressé de 5,71% à 8,33 dollars à Wall Street, les investisseurs saluant l’accélération du virage stratégique du groupe technologique canadien. Ce dernier a annoncé la signature d’un accord de licence avec le groupe indonésien BB Merah Putih qui fabriquera, distribuera et promouvra les smartphones de marque BlackBerry utilisant les logiciels et les applications du groupe technologique canadien. BlackBerry se concentrera sur les logiciels et les services permettant de gérer et de sécuriser les réseaux mobiles.

Les chiffres économiques du jour

Aux Etats-Unis, les commandes de biens durables en août sont ressorties nulles contre un consensus de -1,9%. Elles étaient en hausse de 3,6% le mois précédent (révisé de +4,4%).

A 16h, Janet Yellen a été auditionnée devant la Commission des affaires financières de la Chambre des Représentants. La présidente ne s'est pas exprimée sur la politique monétaire de la Réserve Fédérale et les perspectives économiques américaines. Janet Yellen devrait en outre demander aux grandes banques d'augmenter la marge de capitaux qu'elles devront conserver pour faire face à une crise éventuelle.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

BLACKBERRY

A l’occasion de la publication de ses comptes du deuxième trimestre, clos fin août, BlackBerry a annoncé avoir signé un accord de licence avec le groupe indonésien BB Merah Putih qui fabriquera, distribuera et promouvra les smartphones de marque BlackBerry utilisant les logiciels et les applications du groupe technologique canadien. Marginalisé par Apple et Samsung dans la fabrication de smartphones, BlackBerry a pris depuis plusieurs trimestres un virage stratégique, donnant la priorité à ses activités dans les logiciels et les services permettant de gérer et de sécuriser les réseaux mobiles.

NIKE

Nike a vu son bénéfice net croitre de 6% au premier trimestre clos fin août à 1,25 milliard de dollars, soit 73 cents par action. Les ventes trimestrielles de l'équipementier sportif ont progressé de leur côté de 8% à 9,06 milliards. Les analystes interrogés par Zacks Investment Research anticipaient 56 cents et 8,85 milliards de dollars. En revanche, Nike a déçu avec son carnet de commandes : ce dernier s'élevait au 31 août à 12,3 milliards de dollars, en hausse de 5%. Le consensus donnait plutôt une croissance de 8%.

PIER 1 IMPORTS

Sous pression du fonds Alden, qui a indiqué la semaine dernière détenir 9,5% du capital, Pier 1 Imports a annoncé qu'il avait mis en place un dispositif destiné à empêcher que des actionnaires détiennent plus de 10% de son capital. Si cette situation devait advenir, les actionnaires inscrits au 7 octobre auraient la possibilité d'acquérir une partie d'une action à 17,50 dollars, ayant les mêmes droits de vote qu'une action ordinaire. Ainsi, le capital de Pier 1 Imports serait augmenté et la participation de 10% de l'assaillant serait diluée.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant