Analyse AOF clôture Wall Street - Indécision, vers une hausse des taux plus tôt qu'attendu

le
0

(AOF) - Les marchés américains ont résisté à une Fed qui pourrait relever ses taux dès juin. Les investisseurs ont tiré cette conclusion à la lecture des minutes du dernier comité de politique monétaire. La plupart de ses membres jugent appropriée une hausse des taux le mois prochain si les données économiques pointent vers une accélération de la croissance aux deuxième trimestre, une amélioration du marché du travail et un redressement de l'inflation. L’indice Dow Jones a clôturé sur un repli symbolique de 0,02% à 17 526,62 points tandis le Nasdaq Composite a gagné 0,5% à 4739,12 points.

Pour investir dans le secteur de la distribution américaine ces derniers jours, mieux vaut avoir le cœur bien accroché. Depuis une semaine, les actions du secteur subissent des dégagements importants alors que chaque jour réserve son lot de publications. Avant que Wal-Mart (-3% à 63,15 dollars), premier distributeur mondial, ne dévoile ses propres chiffres demain, c'est la chaine de supermarchés Target qui a subi les foudres des marchés aujourd'hui, entrainant à sa suite l'ensemble du secteur.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

APPLE

Apple a annoncé son intention de créer un centre en Inde destiné à aider les start-up et les développeurs du pays à concevoir des applications fonctionnant sous iOS, le système d'exploitation des iPhone et iPad. Il doit ouvrir à Bangalore début 2017. Le directeur général d'Apple, Tim Cook, est en visite en Inde cette semaine. La firme technologique a d'importantes ambitions dans ce pays alors qu'elle est confrontée au ralentissement de sa croissance en Chine.

CISCO

Le spécialiste des équipements de réseaux, Cisco, présentera ce soir après la clôture les résultats du troisième trimestre de son exercice. Pour cette période, le groupe cible un bénéfice par action, hors éléments exceptionnels, entre 54 et 56 cents contre un consensus de 55 cents. Cisco table par ailleurs sur une hausse de 1% à 4% de ses ventes, hors son activité de décodeurs cédée à Technicolor. Wall Street anticipe 11,97 milliards de dollars.

LOWE'S

L'enseigne de magasins de bricolage Lowe's a enregistré une croissance de 31% de son bénéfice net au premier trimestre à 884 millions de dollars, soit 98 cents par action. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action du groupe s'est élevé à 87 cents alors que les analystes l'attendaient à 85 cents. Les revenus trimestriels de Lowe's ont également agréablement surpris les marchés : à 15,2 milliards de dollars (+7,8%), ils ont nettement dépassé les attentes qui les donnaient à 14,89 milliards. A magasins comparables, les ventes du distributeur ont augmenté de 7,3%.

MICROSOFT

Microsoft a annoncé la cession de ses actifs dans les téléphones mobiles classiques pour 350 millions de dollars à FIH Mobile, filiale du taïwanais Foxconn, et au finlandais HDM Global. Mobile achètera notamment l'usine du groupe au Viêt-Nam. 4 500 employés seront ainsi transférés. La transaction devrait être finalisée au second semestre. Le numéro un mondial des logiciels continuera de développer son système d'exploitation Windows 10 Mobile et de proposer des smartphones sous la marque Lumia.

STAPLES

Quelques jours après avoir annoncé l'échec de son rapprochement avec Office Dépôt, Staples a publié des résultats trimestriels supérieurs aux attentes. Sur les trois premiers de son exercice 2016, le distributeur de fournitures de bureau a vu son bénéfice net reculer de 30% à 41 millions de dollars, soit 6 cents par action. Hors éléments exceptionnels, notamment des coûts liés au projet de rachat d'Office Dépôt, le bénéfice par action trimestriel de l'entreprise s'est élevé à 17 cents, dépassant de un cent le consensus Thomson Reuters.

TARGET

Target a enregistré un bénéfice net stable au premier trimestre à 632 millions de dollars, soit 1,05 dollar par action. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action du distributeur s'est élevé à 1,29 dollar, dépassant de 10 cents le consensus FactSet. Les revenus trimestriels de Target ont baissé de leur côté de 5,4% à 16,19 milliards de dollars alors que les analystes de FactSet en attendaient 16,31 milliards.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant