Analyse AOF clôture Wall Street - Encore une semaine difficile pour les marchés américains

le
0

(AOF) - Les marchés américains ont encore chuté vendredi dernier, pénalisés par un flot de mauvaises nouvelles. Déjà démoralisés par la baisse des marchés chinois suite à une déception sur les prêts bancaires, les investisseurs ont cédé après le repli du pétrole sous 30 dollars et la baisse surprise des ventes au détail. Deux autres statistiques sur les trois publiées vendredi ont pesé sur la tendance. Fermé ce lundi, Wall Street reprendra mardi avec l'annonce du PIB chinois. Le Dow Jones a perdu 2,39% à 15 988,08 points (-2,50% en une semaine) et le S&P 2,16% à 1 880,33 points (-2,25% en cinq jours).

Intel (-9,10% à 29,76 euros) a affiché l’une des plus fortes baisses de l’indice S&P 500, certains investisseurs ayant été déçus par les perspectives. Au premier trimestre 2016, le numéro un mondial des semi-conducteurs vise en moyenne un chiffre d'affaires de 14,1 milliards de dollars et une marge brute, hors éléments exceptionnels, de 62%. Sur l’ensemble de l’année, les revenus sont attendus en croissance de 5% à 10% et la marge brute, hors éléments exceptionnels, à 63%. Altera, acheté 16,7 milliards de dollars en 2015, sera consolidé dans les comptes.

Les chiffres économiques du jour

L’indice de confiance des ménages de l’Université du Michigan s’est élevé à 93,3 en janvier, selon une première estimation. Il est supérieur au consensus Reuters de 93 et à son score de décembre de 92,6.

La production industrielle aux Etats-Unis a reculé de 0,4% en décembre alors qu’elle était attendue en repli de 0,2%. Le taux d’utilisation des capacités de production est, lui, ressorti à 76,5% contre 76,8% prévu.

L'indice manufacturier "Empire State" de la Fed de New York est tombé à -19,4 en janvier, contre -4,5 en décembre et un consensus Reuters de - 4.

Les prix à la production ont reculé de 0,2% en décembre, en ligne avec les attentes. Ils avaient progressé de 0,3% en novembre. Hors les éléments volatils que sont l’énergie et l’alimentation, les prix à la production ont en revanche augmenté de 0,1% le mois dernier, également en ligne avec les anticipations.

Les ventes au détail aux Etats-Unis ont reculé de 0,1% en décembre alors qu'elles étaient attendues stables, selon le consensus Reuters. Elles ont aussi baissé de 0,1% hors automobiles, à comparer avec un consensus de +0,2%.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

ACTIVISION

Vivendi a annoncé avoir débouclé l'opération de couverture des 41,5 millions de titres Activision Blizzard, représentant 5,7 % des actions ordinaires de l'éditeur de jeux vidéo qu'il possédait encore. Le groupe de médias a vendu l'intégralité des titres Activision Blizzard à un établissement bancaire pour un produit net de 1,1 milliard de dollars, environ 1 milliard d'euros. Le dénouement de cette opération permet aussi à Vivendi de récupérer un dépôt en cash de 400 millions de dollars. Ces décisions ont été prises compte tenu de l'évolution du cours de l'action Activision Blizzard.

BLACKROCK

BlackRock a fait état d'une hausse de 6% de son bénéfice net au quatrième trimestre à 861 millions de dollars, soit 5,11 dollars par action. Ajusté des éléments exceptionnels, le premier gérant d'actifs mondial a vu son bénéfice par action se tasser de 1% à 4,75 dollars. Il se retrouve ainsi sous les attentes des analystes de 4,80 dollars par titre. En revanche, BlackRock a fait légèrement mieux que prévu au quatrième trimestre concernant ses revenus : ces derniers ont progressé de 3% à 2,86 milliards de dollars. Le consensus était de 2,84 milliards selon Thomson Reuters.

GOLDMAN SACHS

Goldman Sachs a annoncé qu'il avait trouvé un accord avec la justice américaine pour mettre fin aux poursuites de l'agence de répression des fraudes dans un dossier de défaut d'information des usagers concernant les dangers que représentait la souscription de prêts immobiliers à risque entre 2005 et 2007. Goldman Sachs devra donc payer plus de 5 milliards de dollars en pénalités diverses, une sanction qui se traduira par un impact négatif de 1,5 milliard de dollars sur ses résultats du quatrième trimestre.

INTEL

Intel a enregistré une légère baisse de 1% de son bénéfice net au quatrième trimestre à 3,6 milliards de dollars, soit 74 cents par action. Le fabricant de semi-conducteurs a ainsi dépassé les attentes des marchés qui anticipaient 63 cents par titre. Les revenus trimestriels d'Intel ont augmenté de leur côté de 1% à 14,9 milliards, là encore légèrement au-dessus du consensus de 14,8 milliards. En termes de perspectives, Intel anticipe pour le trimestre en cours, le premier de son exercice 2016, un chiffre d'affaires de 14,1 milliards, une fois ajusté des charges liées à l'acquisition d'Altera.

CITIGROUP

La banque américaine Citigroup a dévoilé une performance meilleure que prévu au quatrième trimestre. Sur cette période, son bénéfice net a atteint 3,2 milliards de dollars, soit 1,02 dollar par action, contre seulement 344 millions de dollars, soit 6 cents par action, un an plus tôt. Ses bénéfices avaient été obérés à l’époque par 3,5 milliards de dollars de frais juridiques et de charges liées à sa restructuration. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action s’est élevé à 1,06 dollar, soit un cent de mieux que le consensus Thomson Reuters.

VIACOM

Viacom a annoncé le versement début avril d'un dividende trimestriel de 40 cents par action. Pour le recevoir, les actionnaires devront être inscrits au plus tard à la clôture de la séance du 13 mars.

WELLS FARGO

Wells Fargo, la première banque mondiale par sa capitalisation, a fait état d'un bénéfice net stable à 5,71 milliards de dollars, soit 1,03 dollar par action au titre de son quatrième trimestre. Les analystes interrogés par Bloomberg tablaient sur 1,02 dollar. Pour autant, il n'est pas possible dans l'immédiat de déterminer si ce consensus pouvait être comparé au résultat publié. Le chiffre d'affaires a progressé de 1% à 21,6 milliards, soutenu par les revenus liés aux intérêts (prêts immobiliers, prêts de titres, etc.).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant