Analyse AOF clôture Wall Street - En baisse malgré l'acquisition de NXP par QUALCOMM

le
0

(AOF) - En hausse à l’ouverture, les marchés américains ont finalement terminé dans le rouge. Ce sont les résultats d’entreprises qui ont continué d’animer les marchés. Les investisseurs ont salué notamment les résultats de Twitter et de Tesla. Cette semaine est par ailleurs riche en opérations de fusions & acquisitions. Qualcomm a racheté NXP pour 47 milliards. La progression des cours du pétrole (+1,1% à 49,72 dollars) a permis aux indices de limiter leurs pertes. L'indice Dow Jones a clôturé en retrait de 0,16 à 18 169,68 points et le Nasdaq Composite a perdu 0,65% à 5 215, 97 points.

Pour sa première publication de résultats depuis la fin des spéculations sur son rachat - Disney, Google et Salesforce.com ont été cités comme des acquéreurs potentiels – Twitter a annoncé une performance trimestrielle meilleure que prévu et viser des bénéfices en 2017. En attendant, Twitter continue de perdre de l’argent, même si sa perte nette s’est réduite au troisième trimestre. Elle s’est élevée à 102,9 millions de dollars contre–1,7 millions de dollars, un an plus tôt.

Les chiffres économiques du jour

Les promesses de ventes de logements ont progressé de 1,5% en septembre, ressortant sous le consensus Reuters de +1,2%.

258 000 inscriptions au chômage ont été enregistrées lors de la semaine du 22 octobre aux Etats-Unis, un chiffre légèrement supérieur au consensus Reuters de 255 000. Celui de la semaine précédente a été révisé de 260 000 à 261 000.

Les commandes de biens durables ont reculé de 0,1% en septembre aux Etats-Unis, en ligne avec les attentes. Hors la composante transport volatile, elles ont augmenté de 2%.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

ABBOTT

Les actionnaires de St. Jude Medical ont approuvé son rachat par le groupe pharmaceutique américain Abbott pour 25 milliards de dollars. L'opération devrait être finalisée d'ici la fin de l'année.

DOW CHEMICAL

Dow Chemical a publié des résultats trimestriels supérieurs aux attentes. Au troisième trimestre, le groupe américain de chimie, en passe de fusionner avec son concurrent DuPont, a dégagé un bénéfice net de 1,03 milliard de dollars, ou 63 cents par action, contre 959 millions, ou 1,09 dollar un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 91 cents, un chiffre nettement au dessus du consensus FactSet qui le donnait à 79 cents. Le chiffre d'affaires a atteint 12,48 milliards après 12,03 milliards il y a un an. Wall Street tablait sur 11,93 milliards.

FORD MOTOR

Au troisième trimestre, Ford Motor a vu son bénéfice net plonger de 56% à 957 millions de dollars, soit 24 cents par action. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 26 cents contre un consensus de 20 cents. Les revenus du constructeur automobile américain ont eux atteint 35,9 milliards en baisse de 5,7%. Ford a maintenu son objectif de bénéfice imposable ajusté de 10,2 milliards de dollars pour 2016.

GROUPON

Au troisième trimestre, Groupon a accusé une perte de 38 millions de dollars contre 27,6 millions l'an dernier. Hors exceptionnels, la perte par action ressort à 0,01 dollar. Les revenus du site américain spécialisé dans les offres discount de commerçants ont augmenté de 1% à 720,5 millions de dollars. Pour 2016, le groupe anticipe un chiffre d'affaires compris entre 3,075 et 3,150 milliards de dollars. Par ailleurs, Groupon a annoncé l'acquisition de son concurrent LivingSocial. Les modalités financières de la transaction n'ont pas encore été dévoilées. 

MONSTER

Le rachat de Monster Worldwide par Randstad va maintenant pouvoir aller à son terme - l'opération devrait être clôturée demain - suite à son approbation par la Commission européenne. Le groupe néerlandais propose 3,40 dollars par action pour acquérir l'intégralité du capital du site américain de petites annonces d'emploi.

QUALCOMM

La concentration du secteur des semi-conducteurs se poursuit. Qualcomm a annoncé l'acquisition de son concurrent néerlandais NXP Semiconductors sur la base d'une valeur d'entreprise de 47 milliards de dollars. Le spécialiste des puces propose 110 dollars par action en numéraire, soit une prime de 11,5% par rapport au cours de clôture d'hier. Cette transaction devrait être significativement relutive au niveau du bénéfice par action, hors éléments exceptionnels, immédiatement après sa finalisation qui est prévue avant fin 2017.

STANLEY BLACK & DECKER

Stanley Black & Decker a légèrement resserré sa cible annuelle de bénéfice par action, visant désormais 6,40-6,50 dollars contre une précédente fourchette de 6,30 à 6,50 dollars. Au troisième trimestre, le fabricant d'outils a vu son bénéfice net progresser de 8,8% à 248,9 millions de dollars, soit 1,68 dollar par action. Les ventes trimestrielles de Stanley Black & Decker sont ressorties de leur côté à 2,9 milliards de dollars, en croissance de 2% dont +3% en organique. Les analystes anticipaient un bénéfice par action trimestriel de 1,61 dollar et un chiffre d'affaires de 2,9 milliards.

TESLA

Tesla Motors a réalisé son premier bénéfice trimestriel en trois ans. Le constructeur automobile américain a en effet vu son bénéfice net atteindre 21,9 millions de dollars, contre une perte de 229,9 millions de dollars l'an dernier. Les revenus du groupe ont plus que doublé à 2,3 milliards de dollars. Le bénéfice par action hors éléments exceptionnels est ressorti à 71 cents contre une perte de 1,35 dollar un an plus tôt. Les résultats ont surpris Wall Street, qui tablait sur une perte par action de 86 cents. Les analystes prévoyaient des revenus de 2,2 milliards de dollars.

TEXAS INSTRUMENTS

Texas Instruments a annoncé une hausse de 32% de son dividende trimestriel à 50 cents. Le groupe a également publié au titre de son troisième trimestre un bénéfice net de 968 millions de dollars, ou 94 cents par action, contre 798 millions, ou 76 cents par action. Le chiffre d'affaires a grimpé de 7% à 3,68 milliards. Les analystes tablaient sur un BPA de 86 cents par action et sur un chiffre d'affaires de 3,49 milliards. Le fabricant de semi-conducteurs vise pour le trimestre en cours un chiffre d'affaires compris entre 3,17 et 3,43 milliards et un BPA compris entre 76 et 86 cents.

TWITTER

Twitter a accusé au troisième trimestre 2016 une perte nette de 102,9 millions de dollars, soit 15 cents par action, contre–1,7 millions, soit 20 cents par action un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le réseau social a dégagé un BPA de– cents par action contre un consensus de 9 cents, selon Thomson Reuters. Le chiffre d'affaires a progressé de 8% à 616 millions de dollars. Le consensus le donnait à 605,8 millions. Pénalisé par la concurrence d'Instagram et de Snapchat, le groupe a annoncé la suppression de 9% de ses effectifs. Il comptait 3 860 employés dans le monde en juin.

UPS

UPS a enregistré une croissance de 1% de son bénéfice net au troisième trimestre à 1,27 milliard de dollars, soit 1,44 dollar par action, en ligne avec les attentes des analystes de FactSet. Le chiffre d'affaires du groupe de messagerie a augmenté de leur côté de 4,9% à 14,9 milliards de dollars contre un consensus de 14,7 milliards. En termes de perspectives, UPS vise un bénéfice par action ajusté compris entre 5,70 et 5,90 dollars par action pour son exercice 2016.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant