Analyse AOF clôture Wall Street - Analyse AOF clôture Wall Street - Fin de séance "heureuse"

le
0

(AOF) - Les marchés américains ont fini légèrement dans le vert, bénéficiant du retournement à la hausse des cours du pétrole. Le baril de WTI a terminé sur un gain de 0,88% à 44,83 dollars. De plus, la statistique du jour, l’activité dans les services en août, est ressortie sous les attentes. Elle renforce le scénario d'un maintien du statu quo par la Fed ce mois-ci, une nouvelle favorable pour le marché dans son ensemble, mais pas pour les financières qui sont restées à la traîne. Le Dow Jones a clôturé en hausse de 0,25% à 18 538,12 points et le Nasdaq Composite a gagné 0,50% à 5 275,91 points.

En repli une bonne partie de la séance après l'annonce d'un relèvement de l'offre sur Monsanto (-1,28% à 106,70 dollars), Bayer (+1,9% à 96,03 euros) s'est retourné à la hausse après des informations de presse évoquant l'hypothèse d'un dénouement heureux et rapide. Le numéro un mondial des semences aurait notamment accepté que l'allemand examine ses comptes dans le cadre d'un processus de "due diligence". Il se pourrait ainsi que le groupe chimique et pharmaceutique n'ait finalement pas besoin de relever une troisième fois son offre, contrairement aux craintes d'analystes et d'actionnaires.

Les chiffres économiques du jour

Le ralentissement de la croissance dans le secteur des services a été plus fort qu’attendu. L’indice des directeurs d’achat pour ce secteur de l’Institute of Supply Management (ISM) est ressorti à 51,4 en août contre 55,5 en juillet. Le consensus Reuters était de 55.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

MONSANTO

Bayer a relevé son offre amicale sur Monsanto. Pour s'emparer du numéro un mondial des semences, Bayer propose désormais 127,5 dollars par titre en cash, soit 2% de plus que l'offre précédente (125 dollars) formulée en juillet et 19% de plus que la valeur du titre Monsanto vendredi dernier à la clôture (107,44 dollars). Monsanto évalue cette nouvelle proposition qui le valorise à environ 56 milliards de dollars, hors dettes, et 65 milliards de dollars, dettes comprises.

NAVISTAR

La division poids lourds de Volkswagen et le constructeur automobile américain Navistar ont conclu une alliance stratégique qui va se traduire par la création d'une coentreprise et par l'entrée de Volkswagen au capital de Navistar à hauteur de 16,6%. Navistar va donc réaliser une augmentation de capital à laquelle le constructeur automobile allemand va souscrire, pour un prix par action de 15,76 dollars, soit un prix d'achat global d'environ 256 millions de dollars ( soit environ 229 millions d'euros).

GENERAL ELECTRIC

General Electric va débourser 1,4 milliard de dollars pour acquérir Arcam et SLM, deux sociétés spécialisées dans les technologies 3D appliquées à l'industrie. Elles seront consolidées dans la division Aviation du conglomérat. GE vise 1 milliard de dollars de chiffre d'affaires sur ce segment d'ici 2020.

En repli une bonne partie de la séance après l'annonce d'un relèvement de l'offre sur Monsanto (+0,50% à 107,98 dollars), Bayer (+1,9% à 96,03 euros) s'est retourné à la hausse après des informations de presse évoquant l'hypothèse d'un dénouement heureux et rapide. Le numéro un mondial des semences aurait notamment accepté que l'allemand examine ses comptes dans le cadre d'un processus de "due diligence". Il se pourrait ainsi que le groupe chimique et pharmaceutique n'ait finalement pas besoin de relever une troisième fois son offre, contrairement aux craintes d'analystes et d'actionnaires.

Les chiffres économiques du jour

Le ralentissement de la croissance dans le secteur des services a été plus fort qu’attendu. L’indice des directeurs d’achat pour ce secteur de l’Institute of Supply Management (ISM) est ressorti à 51,4 en août contre 55,5 en juillet. Le consensus Reuters était de 55.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

MONSANTO

Bayer a relevé son offre amicale sur Monsanto. Pour s'emparer du numéro un mondial des semences, Bayer propose désormais 127,5 dollars par titre en cash, soit 2% de plus que l'offre précédente (125 dollars) formulée en juillet et 19% de plus que la valeur du titre Monsanto vendredi dernier à la clôture (107,44 dollars). Monsanto évalue cette nouvelle proposition qui le valorise à environ 56 milliards de dollars, hors dettes, et 65 milliards de dollars, dettes comprises.

NAVISTAR

La division poids lourds de Volkswagen et le constructeur automobile américain Navistar ont conclu une alliance stratégique qui va se traduire par la création d'une coentreprise et par l'entrée de Volkswagen au capital de Navistar à hauteur de 16,6%. Navistar va donc réaliser une augmentation de capital à laquelle le constructeur automobile allemand va souscrire, pour un prix par action de 15,76 dollars, soit un prix d'achat global d'environ 256 millions de dollars ( soit environ 229 millions d'euros).

GENERAL ELECTRIC

General Electric va débourser 1,4 milliard de dollars pour acquérir Arcam et SLM, deux sociétés spécialisées dans les technologies 3D appliquées à l'industrie. Elles seront consolidées dans la division Aviation du conglomérat. GE vise 1 milliard de dollars de chiffre d'affaires sur ce segment d'ici 2020.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant