Analyse AOF clôture France/Europe - Un "Doha" de prises de bénéfices

le
0

(AOF) - Les prises de bénéfices n’ont que peu entamé les gains réalisés au cours des 4 séances précédentes par les marchés européens. Elles sont intervenues alors que le pétrole reculait nettement à deux jours de la réunion de Doha où sera discuté un gel de la production. Sans accord, l’or noir pourrait rechuter et peser sur les actions. Comme les autres Bourses, le CAC 40 a mis un terme à 4 semaines consécutives de repli, s’adjugeant 4,46% sur cinq jours à 4 495,17 points après son repli de 0,36% aujourd’hui. L’EuroStoxx 50 a gagné 0,21% à 3 054,30 points.

En Allemagne, ThyssenKrupp a gagné 0,54% à 20,505 euros, soutenu par la perspective d'une consolidation du marché européen de l'acier, en grande difficulté. Interrogé aujourd'hui par la presse, le président du directoire du premier sidérurgiste allemand, Heinrich Hiesinger, a confirmé l'intention du groupe de jouer un rôle actif dans un mouvement de rapprochement que les analystes jugent inéluctable à terme. Selon les médias allemands, ThyssenKrupp envisage de rapprocher ses actifs sidérurgiques avec ceux du leader mondial, ArcelorMittal ou avec ceux de l'indien Tata Steel.

A Paris, Carrefour (+3,82% à…,11 euros) a terminé à la première place du CAC 40 à la faveur de ventes trimestrielles solides. Sur les trois premiers mois de son exercice 2016, le distributeur a enregistré une croissance de ses ventes à magasins comparables hors essence et effets calendaires de 3,1% à 20,05 milliards. Ce résultat est largement en ligne avec les attentes des analystes puisque le consensus Reuters donnait un chiffre d'affaires de 20,04 milliards et JPMorgan anticipait 20 milliards.

En revanche, Faurecia a chuté de 3,6% à 33,60 euros en raison de ventes trimestrielles décevantes en Amérique du Nord et en Chine et de l'absence de relèvement de ses perspectives 2016. Un sentiment de déjà vu… En effet, les investisseurs avaient déjà exprimé leur mécontentement le 11 février, lors des résultats annuels de l'équipementier automobile, jugeant ces mêmes perspectives trop prudentes, le titre avait alors perdu près de 8% le jour même.

Les chiffres macroéconomiques du jour

La zone euro a enregistré en février 2016 un excédent de 19 milliards d’euros de son commerce international de biens avec le reste du monde, contre un excédent de 20 milliards d’euros en février 2015, a annoncé EuroStat.

L'indice de confiance du consommateur mesuré par l'Université du Michigan est ressorti à 89,7 en avril contre un consensus Reuters de 92. En mars, l'indice définitif était de 91.

En mars, la production industrielle américaine ressort à -0,6% alors que le consensus tablait sur -0,1%. En février, la production industrielle a baissé de 0,5%.

En avril, l'indice manufacturier ("Empire State") de la Fed de New York est ressorti à 9,56 contre 0,6 en mars alors que le consensus Reuters tablait sur 2,21.

A 17h30, l'euro cote 1,1285 dollar, en hausse de 0,19%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant