Analyse AOF clôture France/Europe - Repli modéré en dépit de la déception de la BCE

le
0

(AOF) - Les marchés européens ont fini en légère baisse, la BCE n’ayant pas décidé de prolonger pour l'instant son programme de rachat d’actifs, comme l’anticipaient les investisseurs. Ce ne serait cependant que partie remise car elle pourrait annoncer une prolongation lors de sa réunion de décembre, expliquent certains spécialistes. Les indices ont ainsi limité leurs pertes, d’autant plus que l’inaction de la BCE a profité aux banques. Altran a, lui, bénéficié de ses bons résultats. L’indice CAC 40 a reculé de 0,34% à 4 542,20 points et l’EuroStoxx 50 a cédé 0,26% à 3 083,54 points.

En Europe, Micro Focus a flambé de 14,22% à 2 230 pence à la Bourse de Londres à la suite de l’annonce de sa fusion avec une partie de l’activité logicielle de Hewlett Packard Enterprise (HPE). Une transaction d’un montant de 8,8 milliards de dollars qui entre dans le cadre de la cession des actifs logiciels non stratégiques – des logiciels d’infrastructure - du groupe américain spécialisé dans la fourniture de matériel et de services informatiques aux entreprises.

A Paris, Altran a gagné 1,54% à–,555 euros à la faveur de résultats meilleurs que prévu au premier semestre. Le résultat net part du groupe du spécialiste de la R&D externalisée a progressé de 36% à 51,6 millions d'euros et le résultat opérationnel courant du groupe a augmenté de 28% à 92 millions d'euros. Il affiche ainsi une marge opérationnelle courante de 8,7%, en amélioration de 110 points de base. Les analystes anticipaient en moyenne un résultat opérationnel courant de 88 millions d’euros et une marge de 8,3%.

Bonne nouvelle, Bourbon a touché le fond au premier semestre 2016 et entrevoit la lumière au bout du tunnel. Le spécialiste du transport maritime dédié à l'industrie pétrolière s'attend à un petit regain d'activité au deuxième semestre avant une amélioration du marché en 2017. Ces prévisions encourageantes ont soutenu le titre à la Bourse de Paris. En hausse de 2,26% à 10,84 euros, Bourbon a surperformé nettement le SBF120 (-0,32%).

Les chiffres macroéconomiques du jour

A l'issue de la réunion de son comité de politique monétaire, la Banque centrale européenne (BCE) a décidé de laisser son principal taux inchangé à 0 et son taux de rémunération des dépôts à -0,4%. Les gouverneurs estiment que les taux resteront "à leur niveau actuel voire plus bas pour une période prolongée et bien au-delà de l'horizon des achats d'actifs". La BCE a également réaffirmé que ses rachats d'actifs, à hauteur de 80 milliards d'euros chaque mois, se poursuivraient jusqu'à la fin mars 2017, "voire au-delà si nécessaire".

La Banque de France a confirmé sa prévision d'une croissance de l'économie française de 0,3% au troisième trimestre.

Aux Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires au chômage sont ressorties à 259 000 après 263 000 la semaine précédente. Les économistes attendaient 265 000 inscriptions.

A la clôture, l'euro gagne 0,22% à 1,1265 dollar.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant