Analyse AOF clôture France/Europe - Rebond du CAC 40

le
0

(AOF) - Les marchés actions ont poursuivi leur parcours volatil en attendant le rapport mensuel sur l'emploi américain d'août publié vendredi. Une bonne nouvelle devrait en effet renforcer l'hypothèse d'un relèvement prochain des taux d'intérêt de la Fed. Côté valeurs, LafargeHolcim a fini en tête du CAC 40, soutenu par une note d'HSBC qui a relevé sa recommandation à l'Achat. A contrario, Publicis Groupe a déçu après avoir perdu un contrat avec McDonald's aux Etats-Unis. Après avoir terminé dans le rouge la veille (-0,4%), le CAC 40 a gagné 0,75% à 4 4,49 pts et l'EuroStoxx : +1,18% à 3 033,94 pts.

A la Bourse de Bruxelles, Dalenys (ex-Rentabiliweb) a flanché de 10% à 8,055 euros, le groupe français spécialisé dans le paiement et le marketing ayant renoncé à fusionner son activité télécoms avec un autre groupe. Son directeur général, Thibaut Faurès Fustel de Coulanges, a fait état auprès de Reuters de désaccords sur la valorisation des actifs télécoms et de divergences avec ses interlocuteurs, sans donner plus de détail. Dalenys avait annoncé en mars être entré en négociations exclusives avec une société de taille équivalente pour créer une joint-venture où elle serait majoritaire.

A Paris, Carmat a progressé de 6,57% à 37,15 euros après la première implantation de son coeur artificiel dans le cadre de l'étude pivot. Cette étude entamée en juillet a pour objectif de valider la sécurité, l'efficacité et les performances du système en vue d'obtenir le marquage CE nécessaire à l'autorisation de mise sur le marché en Europe. La première étude menée entre 2013 et 2015, avait porté sur quatre patients, tous décédés. Toutefois, le groupe avait jugé ces essais « réussis », puisque les patients greffés avaient vécu au moins trente jours après l'opération.

Eiffage (+2,52% à 71,20 euros) a surperformé le marché parisien au lendemain de la publication des résultats semestriels de sa filiale autoroutière APRR. Les investisseurs ont réagi favorablement à ces performances une fois encore solides et attendent la présentation des résultats à six mois du groupe entier demain soir. Au premier semestre, APRR a vu son bénéfice net croitre de 23,8% à 335,2 millions d'euros, profitant d'un triple soutien.

Les chiffres macroéconomiques du jour

En août, l'indice du sentiment économique a baissé de 1 point à 103,5 dans la zone euro contre un consensus de 104,1. L'indice du climat des affaires a lui nettement diminué de 0,36 point à 0,02 contre un consensus de 0,36.

En France, 33 100 logements neufs ont été réservés au deuxième trimestre 2016, soit 18,7 % de plus qu'au deuxième trimestre 2015, a annoncé le ministère du Logement. Dans le même temps, les mises en vente ont progressé de 24,2 %, confortant ainsi une reprise de l'offre de logements neufs amorcée fin 2014. L'encours des logements proposés à la vente s'est, lui, établi à 101 200 logements à la fin du deuxième trimestre 2016, en repli de 0,5%.

L'indice de confiance des consommateurs américains du Conference Board est ressorti à 101,1 points en août, après 96,7 (révisé de 97,3) en juillet. Le consensus Briefing le donnait à 97.

L'indice S&P Case-Shiller, qui mesure les prix immobiliers dans les 20 plus grandes agglomérations américaines, a progressé de 5,1% en juin, après + 5,3% en mai (révisé de + 5,2%). Le consensus Briefing était de +5,1%.

A la clôture, l'euro cote -0,32% à 1,1149 dollar.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant