Analyse AOF clôture France/Europe - Pétrole et Banques font plier les marchés

le
0

(AOF) - Les marchés actions européens ont clôturé en repli, alors que les publications de ce jour se sont révélées contrastées. Le secteur bancaire a d'ailleurs été à la traine aujourd'hui, BNP Paribas et Credit Suisse ayant toutes deux publié leur deuxième trimestre, révélant des revenus en forte baisse. D’autres publications ont été en revanche bien accueillies : Ipsen, Euronext, Technip… Autre facteur négatif, le pétrole est passé sous la barre des 42 dollars, le baril de Brent cédant 0,12% à 41,87 dollars. A la clôture, le CAC 40 a cédé 0,59% à 4 420.58 pts et l'Eurostoxx 50 a perdu 0,81% à 2975.

En Europe, Credit Suisse s'est replié de 5,19% à 10,95 francs suisses après avoir pourtant dévoilé un bénéfice inattendu au deuxième trimestre. Sur cette période, la banque suisse a généré un bénéfice net de 170 millions de francs suisses contre 1,051 milliard de francs suisses. Les analystes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une perte nette de 192 millions de francs. Ses revenus ont, eux, chuté de…,5% à 5,108 milliards de francs suisses.

A Paris, Technip (+0,31% à 49,62 euros) a été soutenu par le relèvement de ses prévisions 2016. Dans un secteur parapétrolier tourmenté où les mauvaises nouvelles sont devenues monnaie courante (Vallourec, CGG), le spécialiste français des services pétroliers détonne en ne décevant pas les investisseurs. Le groupe parapétrolier vise désormais un chiffre d'affaires Subsea (infrastructures sous-marines) ajusté entre 4,7 et 5,0 milliards d'euros et un résultat opérationnel courant ajusté à environ 680 millions d'euros. Il visait auparavant un résultat opérationnel courant ajusté compris entre 640 à 680 millions. 

Euronext a terminé sur un gain de 6,35% à 38,25 euros, signant la deuxième plus forte hausse du SBF 120. Le groupe a réalisé au deuxième trimestre sa meilleure performance trimestrielle depuis son introduction en Bourse en 2014. Il a fait état d'un bénéfice net part du groupe de 49,34 millions d'euros contre un bénéfice de 28,68 millions d'euros, un an plus tôt.

Les chiffres macroéconomiques du jour

En juillet, l'indice du sentiment économique a progressé de 0,2 point à 104,6 dans la zone euro. L'indice du climat des affaires a lui progressé de 0,17 point à 0,39.

En Allemagne, le nombre de demandeurs d'emplois a reculé de 7000 à 2,68 millions en juillet tandis que le consensus Reuters tablait sur une baisse de 3000. De son côté, le chômage est resté stable à 6,1%.

266 000 inscriptions au chômage ont été enregistrées la semaine dernière aux Etats-Unis, un chiffre supérieur au consensus Briefing de…0 000. Celui de la semaine précédente a été abaissée de 253 000 à 252 000.

A 17h40, l'euro est en hausse de 0,30% à 1,1088 dollar.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant