Analyse AOF clôture France/Europe - Moins de deux jours avant l'emploi américain !

le
0

(AOF) - En hausse l'essentiel de la séance, les marchés européens ont finalement clôturé dans le rouge dans le sillage de Wall Street. De part et d’autre de l’Atlantique, les investisseurs retiennent leur souffle à deux jours de la publication des chiffres de l'emploi en août aux Etats-Unis. Ces derniers sont en effet très étudiés par la Fed avant de fixer le cap de sa politique monétaire. Dans ce cadre, l'enquête sur l'emploi privé, conforme aux attentes, d'ADP, n'a guère fait réagir les opérateurs. Le CAC 40 a terminé en baisse de 0,43% à 4 438,22 points tandis que l'Euro Stoxx 50 a cédé 3 027 pts.

Au sein d'un secteur bancaire bien orienté en Europe, Commerzbank (+3,39% à 6,31 euros) et Deutsche Bank (+2,52% à 13,21 euros) ont affiché les plus fortes hausses de l'indice Dax 30, la seconde aurait envisagé une fusion avec la première. Sans citer de source, le mensuel financier allemand, Manager Magazin, à l'origine de cette rumeur précise que ce projet en est resté au stade des intentions. Deutsche Bank explore également d'autres options, comme celle de réintégrer Postbank, dont l'introduction en Bourse a été gelée.

Bouygues (+1,08% à 28,43 euros) s'est distingué après avoir publié des résultats trimestriels supérieurs aux attentes. Au deuxième trimestre, le groupe diversifié a vu son bénéfice net part du groupe croitre de 32% à 152 millions d'euros, pour un consensus de 154 millions, et son bénéfice opérationnel courant s'établir à 346 millions (+10%). Il dépasse nettement les attentes des analystes qui le donnaient entre 315 et 317 millions d'euros. Les observateurs pointent une fois encore les bonnes performances de Bouygues Telecom, dont le redressement se poursuit.

En tête du SBF120, bioMérieux a bondi de 8,21% à 136,35 euros après avoir atteint un plus haut historique de 137,80 euros. Les investisseurs ont salué les résultats semestriels solides et la révision à la hausse de ses objectifs annuels. Le spécialiste du diagnostic in vitro a réalisé au premier semestre un résultat net en hausse de 45% à 86 millions d'euros. Le résultat opérationnel courant contributif s'est établi à 149 millions, en progression de 22,4%. Il représente 14,9% du chiffre d'affaires contre 13,1% un an plus tôt.

Les chiffres macroéconomiques du jour

En août 2016, selon l'estimation provisoire réalisée en fin de mois par l'Insee, l'indice des prix à la consommation augmenterait de 0,3 % par rapport au mois précédent, comme en août 2015.

En juillet 2016, les dépenses de consommation des ménages en biens diminuent légèrement (-0,2 % en volume), après un recul plus marqué en juin (-0,8%) ; il s'agit du quatrième mois consécutif de baisse, a indiqué l'Insee.

En Allemagne, les ventes au détail ont progressé de 1,7% en juillet contre un consensus de +0,5% Sur un an, les ventes au détail accusent cependant un repli de 1,5% arès une hausse de 2,3% en juin, alors que le consensus Reuters visait une hausse de 0,3%.

En Allemagne, le nombre de chômeurs a baissé de 7 000 à 2,675 millions en août, alors que les économistes interrogés par Reuters projetaient 5 000 chômeurs de moins. Le taux de chômage est resté à 6,1%, au plus bas depuis la réunification du pays en 1990.

Dans la zone euro, le taux de chômage corrigé des variations saisonnières s'est établi à 10,1% en juillet 2016, stable par rapport à juin 2016 et en baisse par rapport au taux de 10,8% enregistré en juillet 2015, a annoncé Eurostat. Il s'agit toujours du taux le plus faible enregistré dans la zone euro depuis juillet 2011.

Le taux d'inflation annuel de la zone euro est estimé à 0,2% en août 2016, stable par rapport à juillet selon une estimation rapide publiée par Eurostat, l'office statistique de l'Union européenne. Le consensus Reuters était de +0,3%.

Aux Etats-Unis, les promesses de ventes immobilières en juillet ont progressé de 1,3% après une hausse de 0,2% le mois précédent et contre un consensus de +0,6%.

L'indice des directeurs d'achat (PMI) de la région de Chicago (Etats-Unis) est ressorti à 51,5 après 55,8 en juillet et contre un consensus de 54.

L'enquête ADP a révélé qu'en août, le nombre d'emplois créés dans le secteur privé a atteint 177 000 aux Etats-Unis après 194 000 (révisé de 179 000) au mois de juin. Les économistes interrogés par Reuters en attendaient 175 000.

Vers 17h40, l'euro cote 1,1148 dollar, en hausse de 0,06%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant