Analyse AOF clôture France/Europe - Les marchés soutenus par la remontée du pétrole

le
0

(AOF) - Les marchés européens ont terminé en hausse, soutenus par le rebond du pétrole et des publications d'entreprises jugées encourageantes. Les prix de l'or noir sont repartis à la hausse en milieu d’après-midi après l'annonce d'une hausse moins marquée que prévu des stocks hebdomadaires de pétrole aux Etats-Unis. A la Bourse de Paris, AccorHotels a signé la plus forte hausse du CAC 40 après un début d'année plus solide que prévu et la montée au capital du chinois Jin Jiang. L’indice CAC 40 a fini sur un gain de 0,56% à 4 591,92 points, et L’EuroStoxx 50 a progressé de 0,69% à 2 945,05 points.

En Europe, ARM a gagné 2,13% à 12,49 pence, dopé par des résultats trimestriels meilleurs que prévu. Sur les trois premiers mois de l'année, le bénéfice imposable ajusté du concepteur britannique des puces présentes dans la majorité des smartphones a progressé de 14% à 137,5 millions de livres pour des ventes également en hausse de 14% à 398 millions de dollars (276,4 millions de livres en hausse de 22%). Les analystes interrogés par Reuters étaient un peu moins optimistes.

A Paris, AccorHotels a bondi de 5,25% à 40,965 euros, soutenu par la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel plus résistant que prévu et la spéculation concernant la poursuite de la montée au capital du chinois Jin Jiang. Sur les trois premiers mois de l'exercice, le groupe français a réalisé un chiffre d'affaires de 1,191 milliard d'euros, en croissance organique de 1,9%. Les analystes tablaient au mieux sur une croissance nulle en raison notamment de l'impact des attentats récents en France et en Belgique sur le tourisme.

Zodiac Aerospace (+3,97% à 18,195 euros) a signé une des plus fortes hausses du SBF 120 après la publication de perspectives rassurantes. L'équipementier aéronautique a assuré que les derniers retards de sièges étaient en passe d'être rattrapés et qu'il était tout proche de son objectif de production mensuelle de cabines de toilettes pour l'A350, le nouveau long-courrier d'Airbus.

Les chiffres macroéconomiques du jour

Les prix à la production sont restés stables en Allemagne en mars. Sur un an en revanche, ils accusent un repli de 3,1%. Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient une hausse mensuelle de 0,2% en mars, après le recul de 0,5% de février, et une contraction annuelle de 2,9%.

Les ventes de logements anciens se sont élevées à 5,33 millions d'unités en rythme annuel en mars, ce qui représente une hausse de 5,1%. Le consensus Reuters était de 5,3 millions.

A la clôture, l'euro est en baisse de 0,21% à 1,1331.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant