Analyse AOF clôture France/Europe - Les marchés font une pause après le rally

le
0

(AOF) - Les marchés européens ont terminé en léger repli une séance marquée par des prises de bénéfices dans le sillage de Wall Street. Les indices restent toutefois proches de leurs sommets de l'année et sont sur le point d'effacer l'intégralité de leurs pertes engrangées depuis janvier. L'impact des prises de bénéfices n'a pas vraiment été compensé par l'évolution des cours du pétrole la prudence étant de mise à une semaine de la réunion de l'Opep qui pourrait déboucher sur une réduction de la production. Le CAC 40 a perdu 0,42% à 4 529,21 pts et l’EuroStoxx 50 s’est replié de 0,4% à 3 032,14 pts.

En Europe, Generali (-3% à 11,3 euros) a affiché l'une des plus fortes baisses de l'indice italien FTSE MIB même s'il a confirmé ses objectifs 2018 à l'occasion de sa réunion investisseurs. Ce repli intervient alors que les valeurs financières européennes sont mal orientées aujourd'hui et que l'action de l'assureur italien a progressé hier de 4,15%. Elle avait alors notamment bénéficié d'une information de Reuters selon laquelle Generali souhaitait supprimer 8 000 postes, soit un peu plus de 10% de ses effectifs.

Après avoir signé hier la plus forte baisse du CAC 40 (-3,76%), Vinci a affiché aujourd'hui une des plus fortes hausses de l'indice : +0,87% à 59,31 euros. La valeur est soutenue par plusieurs analyses publiées ce matin qui estiment que la chute du titre après l'affaire du faux communiqué doit être mise à profit pour revenir à l'achat. Bryan Garnier estime ainsi que le titre reste attractif avec un cours inférieur à 60 euros. De son côté, CM-CIC Securities a relevé sa recommandation d'Accumuler à Acheter sur Vinci et réitéré sa confiance au management du groupe.

Le titre Safran (-0,37% à 64,02 euros) s'est replié après la décision de l'État français de céder 1,39% du capital de Safran, soit un total, de 5,8 millions d'actions. Cette cession d'un montant de 365 millions d'euros, effectuée sous la forme d'un placement institutionnel accéléré, " s'inscrit dans le cadre d'une politique de gestion active des participations de l'Etat ", a précisé L'Agence des participations de l'État. Ce dernier reste le premier actionnaire de Safran, avec 14% de son capital et environ 21,9% des droits de vote.

Les chiffres macroéconomiques du jour

L'indice flash des directeurs d'achats (PMI) Composite publié par IHS-Markit pour la France en novembre est ressorti à 52,3 contre 51,6 en octobre. Le PMI Manufacturier est passé de son côté de 51,8 à 51,5 et celui des services s'est redressé de 51,4 à 52,6. Les économistes interrogés par Reuters anticipaient respectivement 51,8, 51,4 et 51,9.

L'indice flash des directeurs d'achats (PMI) Composite publié par IHS-Markit pour la zone euro en novembre est ressorti à 54,1 contre 53,3 en octobre. Le PMI Flash Manufacturier est passé de son côté de 53,5 à 53,7 et celui des services de 52,8 à 54,1. Les économistes interrogés par Reuters anticipaient respectivement 53,3, 53,3 et 53.

L'indice flash des directeurs d'achats (PMI) Composite publié par IHS-Markit pour l'Allemagne en novembre est ressorti à 54,9 contre 55,1 en octobre. Le PMI Flash Manufacturier est passé de son côté de 55 à 54,4 et celui des services de 54,2 à 55. Les économistes interrogés par Reuters anticipaient respectivement 55, 54,8 et 54.

L'indice définitif de confiance du consommateur américain (Université du Michigan) pour novembre ressort à 93,8 contre 91,6 en première estimation. Le mois précédent, il était de 87,2.

Aux Etats-Unis, l'indice flash des directeurs d'achat (PMI) IHS-Markit manufacturier de novembre ressort à 53,9 après 53,4 le mois précédent. L'indice est au plus haut depuis octobre 2015.

Aux Etats-unis, les commandes de biens durables ont progressé de 4,8% en octobre, après +0,4% (révisé de -0,1% ) le mois précédent. Les économistes tablaient sur une hausse de 1,1%.

Aux Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires au chômage pour la semaine du 19 novembre aux Etats-Unis sont ressorties à 251 000 après 233 000 le mois précédent. Les économistes tablaient sur 250 000.

Le compte-rendu du dernier comité de politique monétaire de la Fed est attendu à 20h.

A la clôture, l'euro cote 1,0546 dollar, en repli de 0,74%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant