Analyse AOF clôture France/Europe - Les marchés actions pénalisés par le pétrole

le
0

(AOF) - Les marchés actions européens ont terminé en baisse ce lundi dans le sillage des cours du pétrole : le baril de Brent cède près de 3% à 48,20 dollars et le baril de WTI perd 2,28% à 47,47 dollars. Logiquement les valeurs pétrolières et parapétrolières ont été malmenées en Bourse : Total a cédé 1,53%, Technip -1,11%, CGG -4,37% et Vallourec -2,23%. En cause, les inquiétudes concernant la capacité de l'Opep à mettre en oeuvre son projet de réduction de la production pétrolière. A la clôture, le CAC 40 a cédé 0,86% à 4 509,26 points et l'EuroStoxx 50 a perdu 0,65% à 3 059,24 points.

En Europe, WPP a bondi de 4,1% à 1 778 pence après des résultats trimestriels meilleurs que prévu grâce à une activité solide dans ses principaux marchés clefs : l'Europe de l'Ouest et Etats-Unis. Le numéro un mondial de la publicité a cependant constaté un ralentissement au Royaume-Uni, qui reflète peut-être l'impact des incertitudes liées au Brexit. Le groupe propriétaire d'agences comme Ogilvy & Mather and Grey a réalisé au troisième trimestre un chiffre d'affaires en hausse de 23,4% à 3,61 milliards de livres (4,39 milliards de dollars).

A Paris, Saint-Gobain a cédé 0,89% à 40,445 euros alors que son projet de rachat du groupe suisse de chimie du bâtiment Sika se complique encore. La justice suisse a validé vendredi la limitation des droits de vote de la famille Burkard dans le cadre de l'offre du groupe français pour la prise de contrôle de Sika. Selon les analystes, ce revers pour la famille et pour son partenaire Saint-Gobain, devrait conduire le groupe français à négocier avec le management de Sika, hostile à l'opération. A Zurich, Sika bondit lui de près de 15% à 4 875 francs suisses.

Les jours se suivent et ne ressemblent pas pour Sanofi. En hausse de 3,7% vendredi dernier après des résultats trimestriels supérieurs aux attentes, le titre du laboratoire français a terminé la séance sur un repli de 0,66% à 70,96 euros après avoir abandonné plus de 1,2% en début de journée. Le groupe pharmaceutique a annoncé une nouvelle décevante. Les autorités sanitaires américaines (la FDA) ne lui ont pas encore accordé de licence pour la commercialisation aux Etats-Unis du Sarilumab, un traitement de la polyarthrite rhumatoïde.

Les chiffres macroéconomiques du jour

Au cours du troisième trimestre 2016, le PIB corrigé des variations saisonnières a augmenté de 0,3% dans la zone euro et de 0,4% dans l'UE28 par rapport au trimestre précédent, selon l'estimation rapide préliminaire publiée par Eurostat, l'office statistique de l'Union européenne. Au cours du deuxième trimestre 2016, le PIB avait aussi progressé de 0,3% dans la zone euro et de 0,4% dans l'UE28.

En zone euro, la première estimation de l'inflation d'octobre sur un an est ressortie à à 0,5% contre 0,4% en septembre selon une estimation rapide publiée par Eurostat, l'office statistique de l'Union européenne. Les économistes tablaient sur également sur +0,5%.

Aux Etats-Unis, l'indice PMI de Chicago est ressorti à 50,6 en octobre contre un consensus de 54 et après 52,2 en septembre.

A la clôture, l'euro est en baisse de 0,2% à 1,0964 dollar.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant