Analyse AOF clôture France/Europe - Les marchés actions en repli dans le sillage de Wall Street

le
0

(AOF) - Affichant un gain de plus de 1% à l'ouverture, les marchés actions se sont finalement retournés à la baisse dans le sillage de Wall Street. Le regain d’inflation aux Etats-Unis qui pourrait inciter la Fed à relever ses taux plus rapidement que prévu, a suscité la crainte des investisseurs. Côté valeurs, Iliad a échappé à la baisse grâce à ses ventes trimestrielles tandis que LafargeHolcim a grimpé après une note de Credit Suisse, confiant dans les synergies du groupe. A la clôture, le CAC 40 a cédé 0,34% à 4 297,57 points et l'EuroStoxx 50 a perdu 0,47% à 2 937,40 points.

En Europe, Vodafone a affiché une hausse de 1,95% à 228 pence, les investisseurs ont apprécié la perspective d'une hausse annuelle du dividende promise par l'opérateur télécoms - ce dernier s'est élevé à 14,48 cents (11,45 pence) au titre de l'exercice 2016 - et d'une génération de trésorerie d'au moins quatre milliards d'euros en 2017. Ce montant est cependant entendu avant impact des coûts de restructuration, de fusions-acquisitions éventuelles et d'achats de fréquences.

A Paris, Iliad (+1,25% à 194 euros) a été soutenu par la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel légèrement supérieur aux attentes. Sur les trois premiers mois de son exercice 2016, la maison-mère de Free a enregistré une croissance de ses ventes de 6,6% à 1,145 milliard d'euros. Le groupe dépasse ainsi le consensus des analystes qui les donnaient à 1,13 milliard d'euros. Satisfaction supplémentaire pour les investisseurs : Iliad surperforme aussi bien sur le fixe que sur le mobile.

En revanche, Bourbon a terminé en baisse de 3,11% à 11,22 euros après la suspension de son projet de développement dans le gaz faute d'obtention d'un financement. En mars dernier, la société de transport maritime spécialisée dans l'offshore pétrolier avait annoncé le rachat auprès de son actionnaire majoritaire, Jaccar Holdings, de trois sociétés dont Greenship Gas, propriétaire de 17 navires (dont 13 en service) et d'une société d'exploitation et de commercialisation de services de transport de gaz. La transaction s'élevait à 320 millions de dollars (283 millions d'euros environ).

Les chiffres macroéconomiques du jour

En mars 2016, la zone euro a enregistré un excédent de 28,6 milliards d'euros contre un consensus Reuters de +22,5 milliards d'euros, et un excédent de 28 19,9 milliards en mars 2015. Le commerce intra-zone euro a diminué de son côté à 149,3 milliards d'euros en mars 2016, soit -2% par rapport à mars 2015. Ces données sont publiées par Eurostat, l'office statistique de l'Union européenne.

Les mises en chantier se sont élevées à 1,172 million d'unités en rythme annualisé en avril aux Etats-Unis, un chiffre supérieur aux attentes : 1,127 million. Les permis de construire ont atteint 1,116 million, un chiffre plus faible que le consensus de 1,135 million.

Les prix à la consommation ont progressé de 0,4% en avril aux Etats-Unis, une hausse supérieure au consensus Reuters de +0,3%. Hors énergie et alimentation, ils ont augmenté de 0,2%, en ligne avec les attentes.

La production industrielle a augmenté de 0,7% en avril aux Etats-Unis après avoir reculé au cours des deux mois précédents. Elle était attendue en hausse de seulement 0,3% par le consensus Reuters. Le taux d'utilisation des capacité de production a, lui, progressé de 0,5 point à 75,4%.

A la clôture, l'euro gagne 0,22% à 1,1340 dollar.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant