Analyse AOF clôture France/Europe - Les Bourses européennes consolident

le
0

(AOF) - Les marchés européens ont fini en léger retrait, subissant les influences négatives de la hausse de l’euro et du repli des cours du pétrole. La cote a continué d’être animée par les résultats d’entreprises en particulier en Europe : Adecco en Suisse, E.ON en Allemagne et Prudential au Royaume-Uni. A Paris, Vallourec a fini en forte hausse grâce au soutien de Morgan Stanley. L’indice CAC 40 a cédé 0,36% à 4 452,01 points alors qu'un peu plus de deux milliards ont été échangés. L’Eurostoxx 50 a pour sa part reculé de 0,35% à 3018,46 points.

A la Bourse de Paris, Morgan Stanley a joué les faiseurs de roi , Vallourec (+10,36% à 3,877 euros) affichant la plus forte hausse de l’indice SBF 120 grâce à son relèvement de recommandation. La banque américaine recommande désormais de Surpondérer le spécialiste des tubes en acier sans soudure contre Pondérer en ligne auparavant, avec un objectif de cours nettement rehaussé. Il passe en effet de 4 à 7 euros.

En Europe, Adecco (+2,65% à 56,15 francs suisses), au plus haut depuis fin juin, a signé une des plus fortes hausses de l'indice suisse SMI après avoir battu le consensus au deuxième trimestre. Sur cette période, le spécialiste du travail temporaire a vu son bénéfice net progresser de 7% à 190 millions d'euros. Les analystes interrogés par Reuters l'attendait à 188 millions d'euros. Autre motif de satisfaction : le groupe est parvenu à inverser la tendance des derniers trimestres puisque son bénéfice net n'avait plus progressé depuis le deuxième trimestre 2015.

A Londres Prudential a terminé parmi les plus fortes progressions de l'indice Footsie 100 avec un gain de 2,16% à 1422 pence à la faveur de résultats meilleurs que prévu au premier semestre. Sur cette période, l'assureur britannique a enregistré une hausse de 9% de son résultat opérationnel à 2,6 milliards de livres sterling alors que le consensus, fourni par la société, s'élevait à 1,88 milliard. Il a progressé de 6% à taux de change constants.

Les chiffres macroéconomiques du jour

En France, la production industrielle a baissé de 0,8% en juin, après avoir reculé de 0,5% en mai, a indiqué l'Insee. Le consensus Reuters était de +0,1%. Sur l'ensemble du deuxième trimestre, la production industrielle est quasi stable (-0,1%) précise l'institut.

A la clôture, l'euro gagne 0,46% à 1,1167 dollar.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant