Analyse AOF clôture France/Europe - Légère baisse : les résultats de sociétés sont mitigés

le
0

(AOF) - La cote européenne a fini en légère baisse alors que les investisseurs digéraient des publications d’entreprises particulièrement nombreuses en Europe et aux Etats-Unis. Le secteur des télécoms a bénéficié des bons résultats d’Orange. En revanche, le secteur bancaire a pesé sur la tendance, pénalisé par la banque italienne Banca MPS qui est toujours à la recherche d'investisseurs pour participer à son augmentation de capital de 5 milliards d'euros. L’indice CAC 40 a clôturé en repli de 0,26% à 4 540,84 points et l’EuroStoxx 50 a cédé 0,21% à 3 087,41 points.

Après avoir été la plus forte hausse de l’indice FTSE MIB, l’action Banca Monte dei Paschi di Siena (Banca MPS)a finalement perdu 15% à 0,295 euro. Elle a présenté ce matin son plan stratégique à trois ans. Le titre de la banque italienne en difficulté vise un bénéfice net de 1,1 milliard d’euros en 2019 pour 4,5 milliards de revenus après un bénéfice net de 978 millions d’euros en 2018. A la fin de son plan, la plus ancienne banque du monde table sur une rentabilité des fonds propres retraités des survaleurs supérieure à 11%.

A Paris, Orange (+4,12% à 14,665 euros) a signé la plus forte hausse du CAC 40 après avoir publié des résultats trimestriels supérieurs aux attentes. Sur la période de trois mois close fin septembre, le premier opérateur télécoms français a vu son Ebitda renouer avec la croissance et confirmé la reprise de la hausse de son chiffre d'affaires. Orange a ainsi enregistré une progression de 1,6% de son Ebitda retraité à 3,59 milliards d'euros et une croissance de 0,8% de ses revenus à 10,3 milliards d'euros. Les analystes attendaient 3,57 et 10,27 milliards d'euros respectivement.

En revanche, Dassault Systèmes (-6,95% à 71,28 euros) a affiché la plus forte baisse de l'indice SBF 120 après avoir réduit sa prévision de croissance des nouvelles licences logiciels pour 2016. Il anticipe désormais une progression de 6%, a indiqué à des journalistes le directeur financier de l'éditeur de logiciels de conception et de fabrication assistée par ordinateur, Thibault de Tersant, rapporte Reuters. Il prévoyait auparavant une hausse à deux chiffres. Certains contrats pour sa solution 3DExperience ont mis plus de temps à être signé.

Les chiffres macroéconomiques du jour

Le climat des affaires en France est stable en octobre pour le deuxième mois consécutif, a annoncé l’Insee. L'indicateur qui le synthétise, calculé à partir des réponses des chefs d'entreprise des principaux secteurs d'activité, se maintient à 101, un peu au-dessus de son niveau moyen de long terme (100). Le climat recule de deux points dans le commerce de détail, d'un point dans les services et l'industrie. En revanche, il est stable dans le bâtiment.

L’indice Ifo du climat des affaires en Allemagne est ressorti à 110,5 en octobre, en amélioration par rapport à septembre (109,5) et supérieur au consensus Reuters (109,5).

Aux Etats-Unis, l'indice de la confiance du consommateur du Conference Board est ressorti à 98,6 en octobre contre un consensus de 100,8. Le mois précédent, l'indice est ressorti à 103,5 (révisé de 104,1).

L'indice S&P/Case-Shiller, qui mesure l'évolution des prix de l'immobilier dans les vint principales agglomérations américaines, est ressorti en hausse de 5,1% en août, conformément aux attentes. Le mois précédemment, l'indice était en hausse de 5%.

Vers 17h30, l'euro cote 1,08865 dollar, en hausse de 0,11%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant