Analyse AOF clôture France/Europe - Léger rebond pour le CAC 40, plan stratégique de CREDIT AGRICOLE apprécié

le
0

(AOF) - Les marchés européens ont mis un terme à deux séances consécutives de baisse avant la décision de politique monétaire de la BCE jeudi. Les investisseurs attendent plusieurs mesures, dont une nouvelle baisse du taux de dépôt et une augmentation des achats d’actifs. Toute la question est de savoir si les mesures annoncées seront à la hauteur des anticipations ? A Paris, le plan stratégique de Crédit Agricole a été accueilli favorablement, mais pas les résultats de Casino. Le CAC 40 a clôturé sur un gain de 0,49% à 4 225,65 points et l’EuroStoxx 50 s’est adjugé 0,47% à 3 016,18 points.

En hausse à l'ouverture, E.ON reculait de 3% à 8,084 euros à Francfort malgré des résultats 2015 conformes aux attentes. Les investisseurs s'inquiètent des perspectives du numéro un allemand des services aux collectivités. Le groupe, pénalisé comme le reste du secteur en Europe par la chute des cours de l'électricité et la demande croissante pour les énergies renouvelables, table sur un Ebitda 2016 compris entre 6 et 6,5 milliards d'euros, en baisse de plus de 20%. Le consensus tablait sur 6,6 milliards. Dans un contexte difficile, E.ON a précisé que cette fourchette pourrait être abaissée.

Trois semaines après l’annonce la simplification de son organisation, le groupe Crédit Agricole a présenté son plan stratégique à horizon 2019, intitulé Ambition Stratégique 2020. Ce plan fondé notamment sur de nouvelles économies et des ventes croisées accrues de produits et services au sein du groupe a reçu un accueil favorable en Bourse où l’action Crédit Agricole (+1,18% à 9,92 euros) affiche la plus forte hausse de l’indice CAC 40.

Evoluant dans le peloton de tête du SBF 120 à l'ouverture, Casino (-1,21% à 47,10 euros) s'est retourné à la baisse après ses résultats annuels. En 2015, Casino a enregistré un résultat net normalisé, part du groupe de 412 millions d'euros contre 556 millions l'an dernier. Le distributeur a enregistré un résultat opérationnel courant de 1,446 milliard d'euros. Le groupe Casino prévoyait 1,5 milliard et les analystes attendaient 1,45 milliard de leur côté. L'Ebitda est ressorti à 2,343 milliards d'euros, en baisse par rapport à l'exercice précédent où il s'élevait à 3,191 milliards.

Les chiffres macroéconomiques du jour

La Banque de France a réduit de 0,1 point à 0,3% sa prévision de croissance pour la France au premier trimestre, selon une seconde estimation. Elle est basée sur une baisse de trois points de l'indice du climat des affaires dans l'industrie en février à 98. Ces indices pour le secteur des services et du bâtiment sont restés stables, tous les deux à 96.

Les stocks des grossistes aux États-Unis ont progressé de 0,3% en janvier, après un repli de 0,1% en décembre. Le consensus Reuters tablait sur un recul de 0,2% des stocks.

A la clôture, l'euro est pratiquement stable à 1,1010 dollar.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant