Analyse AOF clôture France/Europe - Le retour en grâce de Clinton dope les actifs risqués

le
0

(AOF) - Les marchés européens ont nettement rebondi à la veille de l'élection présidentielle américaine. En annonçant hier qu'Hillary Clinton ne s'était rendue coupable d'aucun délit dans l'affaire des emails, le FBI a accru ses chances de victoire aux yeux des investisseurs. Pour les marchés, une victoire de Clinton est un gage de continuité et ne devrait pas entrainer de trop forts bouleversements de l'économie américaine et mondiale. Les actifs risqués - actions, pétrole - en ont profité. Le CAC 40 a gagné 1,91% à 4 461,21 points et l'EuroStoxx 50 s'est adjugé 1,84% à 3 008,95 points.

En Europe, HSBC (+4,47% à 621,4 pence) a pris la tête du FTSE 100 à la faveur de résultats trimestriels meilleurs que prévu et d’une nette amélioration de sa solvabilité. Entre juillet et septembre, la plus importante banque européenne a pourtant enregistré un bénéfice imposable en baisse de 86% à 843 millions de dollars. Elle a notamment été pénalisée par la valorisation de sa dette au prix de marché (1,4 milliard), la perte liée à la cession de son activité au Brésil (1,7 milliard) et les coûts de restructuration (1 milliard). Une fois ajusté, le bénéfice imposable a progressé de 7% à 5,59 milliards.

A Paris, pour sa reprise de cotation après 12 séances de suspension, l'action Solocal a bondi de 6,58% à 3,37 euros. Les investisseurs rattrapent le temps perdu alors que la période de suspension a été mise à profit pour mettre sur les rails un nouveau plan de restructuration financière. La première proposition avait été rejetée le 19 octobre par les actionnaires, entrainant la suspension de l'action. Le nouveau projet de plan de refinancement va dans le sens d'une moindre dilution des actionnaires déjà présents au capital tout en préservant la structure globale de la restructuration.

Sous pression la semaine dernière avec la publication de ses résultats du troisième trimestre - le titre cotait 17 euros vendredi, un plus bas de trois mois - Spie a rebondi de 2,16% ce lundi, à 16,995 euros, à la faveur d'une acquisition en Grande-Bretagne. Le groupe de services multitechniques (installation, maintenance et NTIC) a indiqué qu'il avait acquis TriosGroup, un acteur notamment de la maintenance technique pour l'immobilier et la distribution, réalisant un chiffre d'affaires annuel de plus de 60 millions de livres sterling.

Les chiffres macroéconomiques du jour

Les ventes au détail ont baissé de 0,2% en septembre sur un mois dans la zone euro et ont augmenté de 1,1% sur un an. Le consensus Reuters était de -0,3% sur un mois et de +1,3% sur un an.

L'indice Sentix Economic pour la zone euro a progressé bien plus que prévu en novembre, à 13,1 points contre 8,5 le mois dernier. Le consensus Reuters était de 9.

Selon une première estimation de Destatis, les commandes à l'industrie allemande ont baissé de 0,6% en septembre par rapport à août (+0,9% révisé de +1%). Le consensus Reuters était de +0,3%.

A la clôture, l'euro cote 1,1038 dollar en repli de 0,94%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant