Analyse AOF clôture France/Europe - Le marché attend Janet Yellen

le
0

(AOF) - Les marchés actions européens sont repartis dans le rouge ce jeudi. Les investisseurs jouent la prudence dans l’attente du discours attendu demain de Janet Yellen. La présidente de la Fed pourrait ouvrir la porte à une hausse des taux d'intérêt à court terme aux Etats-Unis. Les statistiques domestiques encourageantes dévoilées aujourd’hui ont conforté cette perspective. Le CAC 40 a cédé 0,65% à 4 406,61 points tandis que l'Euro Stoxx a perdu 0,69% à 2 987,86 points.

Au chapitre des valeurs européennes, Ahold (+0,83% à 21,765 euros) a signé la plus forte hausse de l'indice néerlandais AEX après avoir publié des résultats trimestriels supérieurs aux attentes. Aux deuxième trimestre clos le 17 juillet, le distributeur néerlandais, dont la fusion avec le belge Delhaize est effective depuis le 24 juillet, a vu son bénéfice net progresser de 7,2% à 209 millions d'euros. Si cette performance a été impactée par les coûts liés à la fusion et aux fermetures de magasins promises à cette occasion, le bénéfice d'exploitation ajusté d'Ahold s'est révélé particulièrement solide.

A Paris, en hausse de 1,42% à 2,85 euros, Valneva a signé l'une des plus fortes progressions du SRD. Les investisseurs ont salué un succès commercial. Seqirus, le deuxième plus grand fabricant de vaccins antigrippaux au monde, a en effet décidé de confier au groupe la distribution des vaccins contre la grippe Sandovac et Fluad sur le marché autrichien à compter de la saison grippale 2016-2017.

Renault a reculé 1,27% à 72,28 euros malgré le démenti du ministère de l'Environnement concernant les affirmations du Financial Times sur rapport de la commission sur la pollution automobile. Selon le journal américain, ce dernier ne contenait qu'une partie des résultats des tests passés par Renault. Le ministère a assuré que "le rapport de la commission reproduit intégralement l'ensemble des résultats obtenus pour les 86 véhicules testés. La commission mise en place en octobre 2015 visait à produire en transparence des données sur les tests de pollution en situation réelle".

Les chiffres macroéconomiques du jour

L'indice du climat des affaires en France s'est replié d'un point à 101 en août, a annoncé l'Insee, retrouvant son niveau d'avril dernier. "Le climat perd deux points dans l'industrie et un point dans le commerce de détail. Il est stable dans les services et le bâtiment", détaille l'institut. Le consensus des analystes le donnait en hausse à 103.

L'indice allemand du climat des affaires IFO s'est établi en août à 106,2, inférieur aux attentes (108,5). En juillet, il était ressorti à 108,3.

L'indice flash des directeurs d'achats (PMI) Markit Services pour les Etats-Unis s'est élevé à 50,9 points pour août, en baisse après les 51,4 de juillet et à son plus bas depuis février.

261 000 inscriptions au chômage ont été enregistrées la semaine dernière aux Etats-Unis, en baisse de 1000 sur une semaine. Le consensus Reuters était de 265 000.

En juillet, les commandes de biens durables aux Etats-Unis ont bondi de 4,4% après avoir baissé de 4,2% (révisé de -4%) en juin. Le consensus Reuters était de +3,3%.

A 17h40, l'euro cote 1,1279 dollar en légère hausse de 0,13%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant