Analyse AOF clôture France/Europe - Le CAC pénalisé par TOTAL et TECHNIP

le
0

(AOF) - Les marchés européens ont fini proches de l’équilibre sous l’influence négative des cours du pétrole. L’Opep n’a en effet pas trouvé d’accord sur un plafonnement de leur production. Dans le sillage des cours du pétrole, qui ont pourtant limité leurs pertes en fin de séance, Total et Technip ont enregistré les plus fortes baisses du CAC 40. Ce dernier a été dominé par Capgemini qui a confirmé ses objectifs 2016 et à moyen terme. Le CAC 40 a clôturé en repli de 0,21% à 4 466 points tandis que l’EuroStoxx50 s'est effrité de 0,16% à 3 033,86 points.

En Europe, Cobham a chuté de 15,62% à 136,70 pence à la Bourse de Londres après avoir confirmé le prochain lancement d'une augmentation de capital de 506,7 millions de livres à cours bradé. Le prix d'émission ressort à 89 pence par action ordinaire nouvelle, ce qui représente une décote de 45,4% par rapport au cours de clôture du 31 mai 2016. Le 26 avril dernier, le groupe d'aéronautique et de défense britannique avait annoncé son intention de procéder à une levée de fonds au deuxième trimestre 2016 pour respecter ses engagements financiers à l'égard de ses créanciers.

A Paris, Capgemini (+3,29% à 87,82 euros) s'est distingué parmi les plus fortes hausses du CAC 40, la réunion investisseurs d’hier ayant rassuré les investisseurs. De cet événement, les analystes retiennent la plus grande confiance affichée par la direction à propos de ses objectifs 2016 et à moyen terme. Cette année, le groupe de conseil et de services informatiques vise une progression de 7,5% à 9,5% de ses ventes à taux de change constants et une marge opérationnelle comprise entre 11,1 et 11,3%.

Manutan (+0,61% à 46,40 euros) a surperformé le marché parisien dans des volumes bien plus fournis qu'au cours des séances précédentes (plus de 3,7 millions d'euros échangés contre à peine plus de 500 000 ces trois derniers jours) après avoir publié des résultats en amélioration au premier semestre. Sur la base d'un chiffre d'affaires déjà publié de 325,1 millions d'euros (+7,2%), le bénéfice net du distributeur d'équipements pour les entreprises et les collectivités a bondi de 24,1% à 12,6 millions. Manutan a bénéficié d'une hausse de son résultat financier et d'une baisse de son imposition.

Les chiffres macroéconomiques du jour

Les prix à la production industrielle ont diminué de 0,3% dans la zone euro et de 0,2% dans l'Union européenne en avril par rapport à mars, selon les estimations d'Eurostat, l'office statistique de l'Union européenne. Le consensus Reuters était de +0,1%. En rythme annuel, les prix à la production industrielle ont reculé de 4,4% dans la zone euro et de 4,2% dans l'Union européenne.

Les investisseurs seront attentifs à 13h45 à la décision sur les taux de la BCE puis la conférence de presse de Mario Draghi à 14h30.

267 000 inscriptions au chômage ont été enregistrées aux Etats-Unis la semaine dernière, après +268 000 la semaine précédente. Les économistes interrogés par Reuters en attendaient 270 000.

173 000 emplois ont été créés dans le secteur privé américain en mai, selon l'enquête ADP, alors que les économistes interrogés par Reuters en attendaient 175 000. En avril, 166 000 emplois avaient été créés, révisé à la hausse de 156 000.

Vers 17h30, l'euro cote 1,1156 dollar, en repli de 0,27%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant