Analyse AOF clôture France/Europe - Le CAC 40 perd 1% sous l'influence des matières premières

le
0

(AOF) - Les marchés européens ont fini en repli, la baisse des matières première servant d’excuse à des prises de bénéfices. La livre de cuivre perdait ainsi 2,01% à 2,02 dollars tandis que les cours du pétrole, qui étaient hier au plus haut de l’année, se repliaient d’un peu plus de 1%. Cette baisse des matières premières intervient au lendemain d’un regain d’inquiétude à propos de la conjoncture. A Paris, Vivendi a sous-performé de après l’annonce du blocage de l'accord Canal+/beIN. L’indice CAC 40 a clôturé en retrait de 0,97% à 4 405,61 points et l’EuroStoxx a cédé 1,02% à 2 989,03 points.

En Europe, les actionnaires de Vodafone voient apparemment d'un mauvais œil le rapprochement entre la filiale néo-zélandaise de l'opérateur (Vodafone NZ) et Sky. Le titre Vodafone a perdu en effet 4,85% à 219,85 pence, après l'annonce du rachat par Sky de Vodafone New Zealand pour 3,43 milliards de dollars néo-zélandais (2,1 milliards d'euros) en actions et en numéraire. Ainsi, Vodafone deviendra actionnaire à 51% de l'entité qui sortira de l'opération et recevra en plus 1,25 milliard de dollars néo-zélandais en cash.

A Paris, Rémy Cointreau a cédé 3,34% à 74,19 euros malgré la publication de résultats annuels 2015/2016 solides et de perspectives encourageantes. Certains investisseurs ont décidé de prendre prétexte de ces bonnes nouvelles pour s'alléger sur une valeur qui affiche un gain de plus de 15% en trois mois. Hier soir à la clôture, le groupe était valorisé à 31,3 fois son bénéfice net attendu sur son exercice 2016/2017, soit en ligne avec sa moyenne historique.

Alors que le titre Vivendi évoluait en ligne avec le marché à l'ouverture, les premières rumeurs faisant état d'un blocage de l'accord Canal+/beIN par l'Autorité de la Concurrence ont précipité sa chute : le titre a perdu plus de 2% en milieu de journée. En début d'après-midi, cette décision, qui empêche la chaine cryptée de nouer un partenariat de distribution exclusive des chaines sportives qataries, a été confirmée. Au final, Vivendi a perdu 2,31% à 16,255 euros.

Les chiffres macroéconomiques du jour

Les stocks des grossistes aux États-Unis ont augmenté de 0,6% en avril après avoir progressé de 0,2% en mars (révisé de +0,1%). Le consensus Reuters était de +0,1%.

264 000 inscriptions au chômage ont été enregistrées aux Etats-Unis la semaine dernière, après 268 000 (révisé de 267 000) la semaine précédente. Les économistes interrogés par Reuters en attendaient 270 000.

Vers 17h30, l'euro perd 0,66% à 1,1324 dollar.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant