Analyse AOF clôture France/Europe - Le CAC 40 a perdu 6,54% cette semaine

le
0

(AOF) - Les bons chiffres de l’emploi américain n’ont pas fait oublier aux investisseurs leurs inquiétudes à propos de la croissance chinoise. 292 000 postes ont pourtant été créés le mois dernier, soit 92 000 de plus qu’attendu par les économistes. Les valeurs pétrolières ont de nouveau pesé lourd dans la balance, les cours de l’or noir perdant encore 2% cet après-midi. Le CAC 40 a cédé 1,59% à 4 333,76 points, portant sa baisse à 6,54% sur la semaine. Il faut remonter à 2000 pour retrouver un plus mauvais d’année, avec un recul de 7,03%. L’EuroStoxx 50 a, lui, cédé 1,66% à 3 033,47 points.

En Europe, TNT Express (-0,14% à 7,739 euros) a surperformé l'indice néerlandais AEX mais reste près de son cours de clôture d'hier soir. Ce dernier correspond à peu près au prix de 8 euros proposé par l'américain FedEx pour racheter le groupe de messagerie valorisé ainsi plus de 4 milliards d'euros, une opération qui vient d'obtenir le feu vert sans conditions de la Commission européenne. L'exécutif bruxellois a estimé que la combinaison des deux groupes ne représentait pas une menace pour la concurrence dans le secteur du transport de petits colis.

Paris, Essilor a perdu 0,80% à 110,95 euros alors que le groupe a fait état de 9 nouvelles opérations de croissance externe représentant un chiffre d’affaires cumulé d’environ 60 millions d’euros en base annuelle. Un broker parisien note que le spécialiste de l'optique a ainsi accéléré ses opérations de croissance externe au quatrième trimestre après s'être montré particulièrement calme sur le front des fusions-acquisitions au troisième trimestre.

Casino (+0,73% à 40,615 euros) a signé une des plus fortes hausses du SBF 120, soutenu par le relèvement de recommandation de HSBC. Le bureau d'études est passé à l'Achat sur le titre du distributeur tout en maintenant son objectif de cours à 51 euros. Dans sa note, l'analyste de la banque répond à un point soulevé le mois dernier par Muddy Waters concernant l'endettement du groupe Casino et de sa maison-mère Rallye. En effet, Muddy Waters estimait que les groupes était "dangereusement endettés" et annonçait un probable défaut de Rallye dans les deux ans.

Les chiffres macroéconomiques du jour

La production industrielle française a reculé de 0,9% en novembre en France après avoir progressé de 0,7% en octobre, a annoncé l’Insee. Elle a été pénalisée par le recul de la production d’énergie en raison d’un climat doux le mois dernier. La production industrielle était attendue en recul de seulement 0,4%, selon le consensus Reuters. La seule production manufacturière a, elle, enregistré une hausse de 0,4% après un recul de 0,4% en octobre.

Le déficit commercial de la France s'est, lui, réduit de 300 millions d'euros pour atteindre 4,6 milliards d'euros en novembre, ont annoncé les Douanes. Il a bénéficié du rebond des exportations après trois mois de repli. Le déficit cumulé des 12 derniers mois atteint -45,7 milliards d’euros contre -58,5 milliards d'euros pour l’année 2014.

292 000 créations d'emplois ont été enregistrées au mois de décembre. Le marché attendait seulement 200 000. Les chiffres de novembre et d'octobre ont de plus été revus à la hausse. En novembre, l'économie américaine a créé 252 000 emplois contre 211 000 annoncés précédemment. En octobre, ce chiffre atteint 307 000 contre 298 000 annoncés précédemment. Le taux de chômage est resté stable à 5% en décembre.

A la clôture, l'euro recule à 1,0894 dollar.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant