Analyse AOF clôture France/Europe - Le CAC 40 a gagné 2% cette semaine

le
0

(AOF) - Les marchés européens ont fini en légère baisse aujourd’hui, mais affichent un bilan hebdomadaire positif. Le CAC 40 a ainsi gagné 2,03% depuis lundi. Ce vendredi, les statistiques américaines décevantes, en particulier les ventes au détail en juillet, ont mis le marché sous l’éteignoir. Même l’accélération de la hausse des cours du pétrole en fin de séance (+1,61% à 46,78 dollars pour le baril de Brent) n’y a rien changé. Les publications d’entreprise étaient de plus rares. Le CAC 40 a clôturé en recul de 0,08% à 4 500,19 points tandis que l’EuroStoxx 50 a cédé 0,13% à 3 044,94 points.

En Europe, l’action A.P. Moller-Maersk a progressé de 3,4% à 8 690 couronnes danoises, ses résultats trimestriels étant jugés rassurants. Au deuxième trimestre, le bénéfice net du groupe de transport maritime et d’exploration-production pétrolière a pourtant chuté de 90% à 101 millions de dollars tandis que son résultat opérationnel a reculé de 57% à 656 millions de dollars. Ce dernier est toutefois ressorti au-dessus du consensus Reuters de 525 millions de dollars.

A Paris, CGG (+5,45% à 22,25 euros) a terminé en tant que plus forte hausse de l’indice SBF 120 dans le sillage des cours du pétrole. Ces derniers ont nettement rebondi hier, permettant au baril de Brent d’atteindre cet après-midi 46,06 dollars et celui de WTI 43,63 dollars. Ils ont été soutenus en particulier par les déclarations du ministre saoudien du Pétrole, Khalid al-Falih, qui a évoqué une possible action de son pays pour rééquilibrer le marché si le besoin s’en faisait sentir, selon le Wall Street Journal.

Les chiffres d'activité trimestrielle de Prologue lui ont permis d'afficher la plus forte hausse du marché SRD avec un gain de 21,28% à 1,14 euro. Il a réalisé au deuxième trimestre 2016 un chiffre d'affaires consolidé de 19,44 millions d'euros, en progression de 232%, " consacrant une nouvelle fois le changement de dimension intervenu depuis un an ". Sur la France, le chiffre d'affaires a atteint 14,12 millions d'euros.

Les chiffres macroéconomiques du jour

Le PIB corrigé des variations saisonnières a augmenté de 0,3% dans la zone euro et de 0,4% dans l’Union européenne au deuxième trimestre par rapport au trimestre précédent, selon l'estimation rapide publiée par Eurostat, l’office statistique de l'Union européenne. La croissance de la zone euro est conforme aux attentes. Au cours du premier trimestre 2016, le PIB avait crû respectivement de 0,6% et 0,5%.

La croissance allemande s'est élevée à 0,4% au deuxième trimestre après +0,7% sur les trois premiers mois de l'année, a annoncé Destatis. Elle est supérieure aux attentes, le consensus Reuters s'élevant à +0,2%.

Le PIB italien est resté stable au deuxième trimestre après avoir progressé de 0,3% sur les trois premiers mois de 2016, a annoncé l’institut de statistique, Istat. Sa performance est décevante, le consensus Reuters s’élevant à +0,2%.

Les prix à la consommation ont augmenté de 0,4% en juillet en rythme annuel Allemagne, a annoncé Destatis. Cette nouvelle estimation de l’inflation est conforme aux attentes. L’indice des prix IPCH, qui permet la comparaison avec les autres pays européens, a augmenté de 0,4% en juillet, aussi bien par rapport à juin que sur un an.

La production industrielle corrigée des variations saisonnières a augmenté de 0,6% dans la zone euro et de 0,5% dans l'Union européenne en juin par rapport à mai, selon les estimations d'Eurostat, l'office statistique de l'Union européenne. Elle est supérieure au consensus Reuters de +0,5%. En mai 2016, la production industrielle avait reculé respectivement de 1,2% et 1,1%.

L'indice de confiance des ménages de l'Université du Michigan est ressorti à 90,4 en août, selon une première estimation. Il s'élevait à 90 en juillet et le consensus Reuters était de 91,5.

Les ventes au détail sont restées stables en juillet aux Etats-Unis alors qu'elles étaient attendues en progression de 0,4%, selon le consensus Reuters. Le chiffre de juin a été cependant relevé de +0,6% à +0,8%. Elles ont reculé de 0,3 % hors automobile, contre un consensus de +0,2%.

A la clôture, l'euro gagne 0,37% à 1,1177 dollar.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant