Analyse AOF clôture France/Europe - Le CAC 40 a gagné 1,46% cette semaine

le
0

(AOF) - Les marchés européens ont terminé la semaine en légère baisse en raison de résultats d’entreprises mitigés. Si l’éditeur de logiciels SAP a bénéficié du relèvement de ses objectifs annuels, Daimler a été sanctionné après l’abaissement des siens. A Paris, les investisseurs ont apprécié les nouveaux objectifs de marge de Valeo mais ils ont mal vécu les ventes décevantes d’Essilor. L’indice CAC 40 a clôturé en repli de 0,09% à 4 536,10 points, limitant sa progression sur la semaine à 1,46%. L’EuroStoxx a grappillé 0,03% à 3 077,65 points.

En Europe; SAP (+3,32% à 81,96 euros) a affiché la plus forte hausse de l’indice Dax 30 après avoir relevé le bas de sa fourchette d’objectifs 2016. Le directeur financier de l’éditeur de logiciels professionnels, Luka Mucic, a justifié sa décision par la performance du groupe au troisième trimestre et son optimisme pour le dernier trimestre. Le concurrent d'Oracle vise désormais un résultat opérationnel, hors éléments exceptionnels et à taux de change constants, compris entre 6,5 et 6,7 milliards d'euros. Le précédent bas de fourchette était de 6,4 milliards.

A Paris, Essilor (-5,58% à 104,90 euros) a signé la plus forte baisse du CAC 40 après un ralentissement inattendu de sa croissance organique au troisième trimestre et des perspectives peu rassurantes. Sur la période de trois mois close fin septembre, le spécialiste de l'optique a vu son chiffre d'affaires progresser de 3,2% en base homogène (croissance organique) à 1,72 milliard d'euros. Les analystes formant le consensus attendaient une progression de 4,3% après une croissance de 4,1% à l'issue du premier semestre.

Plus forte baisse de l'indice SBF 120, Technicolor a flanché de 8,13% à 5,32 euros, le maintien des objectifs 2016 n'ayant pu rassurer des investisseurs déçus par les ventes du troisième trimestre. Le spécialiste des technologies de l'image et du son a bien dévoilé un bond de 29,3% de son chiffre d'affaires à 1,13 milliard d'euros, mais le marché était plus optimiste : 1,21 milliards d'euros. Cette déception touche toutes les divisions du groupe, mais surtout la Maison Connectée (décodeurs et modem).

Les chiffres macroéconomiques du jour

L'indice flash de la confiance du consommateur de la zone euro est ressorti à -8, en hausse de 0,2 point, en octobre par rapport à septembre. Il est conforme au consensus Reuters.

A 17h35, l'euro cote 1,0866 dollar en repli de 0,55%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant