Analyse AOF clôture France/Europe - Le CAC 40 a creusé son repli dans le sillage de Wall Street

le
0

(AOF) - En hausse à l'ouverture, les marchés actions sont rapidement reparti dans le rouge avant de creuser leurs pertes dans le sillage de Wall Street. La prudence est de mise alors que débute aujourd'hui la réunion de politique monétaire de la Fed. Elle s'achèvera demain. Le marché table sur un statu quo sur les taux mais institution devrait préparer le terrain à un relèvement en décembre. Par ailleurs, Trump est repassé devant Clinton dans un sondage, ce qui peut inquiéter les investisseurs. Le CAC 40 a reculé de 0,86% à 4 470,28 points tandis que l'Euro Stoxx 50 a cédé 1% à 3 024,58 points.

Au chapitre des valeurs européennes, BP a cédé 4,38% à 462,50 pence tandis que Royal Dutch Shell (action B) a progressé de 3,92% à 2 198 pence à Londres. Les deux compagnies pétrolières européennes ont dévoilé ce matin des résultats trimestriels supérieurs aux attentes sur fond de faiblesse des cours du pétrole. Pour autant, alors que BP a vu son bénéfice net pratiquement divisé par deux, celui de sa concurrente anglo-néerlandaise a grimpé de 18%. Dans une conjoncture difficile, les deux sociétés ont confirmé que l'heure restait aux économies.

A Paris, Gaussin a plongé de 25,45% à 0,41 euro, pénalisé par des résultats semestriels dégradés et la révision à la baisse de son chiffre d'affaires. Le groupe spécialisé dans l'audit des process de manutention et la réalisation de systèmes sur roues pour la mise en place et le transport de charges lourdes, volumineuses ou délicates, a prévenu que sans nouveau financement, la continuité de l’exploitation n’était pas assurée en 2017. Dans ce cadre a-t-il précisé, les négociations pour trouver des partenaires industriels ou s’adosser à un groupe se poursuivent.

Au sein du CAC 40, Renault a cédé 2,19% à 77,38 euros tandis que Peugeot a reculé de 1,14% à 13,49 euros après des indicateurs décevants. En octobre 2016, les immatriculations de voitures neuves en France ont baissé de 4% en données brutes par rapport à octobre 2015, selon les chiffres du Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA). Les immatriculations du Groupe PSA ont reculé de 5,8% et celles de Renault, de 9,2%.

Les chiffres macroéconomiques du jour

Aux Etats-Unis, les dépenses de construction ont reculé de 0,4% en septembre après une baisse de 0,5% en août (chiffre révisé de -0,7%). Le marché tablait sur une hausse de 0,5% en septembre.

L'indice ISM manufacturier est ressorti à 51,9 en octobre contre un consensus de 51,7 et après 51,5 en septembre.

L'indice PMI Markit manufacturier est ressorti 53,4 en estimation finale pour le mois d'octobre. L'estimation flash était de 53,2 après 51,5 en septembre. Il ressort au plus haut depuis le début de l'année.

Vers 17h35, l'euro cote 1,1050 dollar, en hausse de 0,7%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant