Analyse AOF clôture France/Europe - Le CAC 40 a cédé 2,97% cette semaine

le
0

(AOF) - Les marchés actions européens ont accusé leur deuxième semaine consécutive de baisse, pénalisés par le regain d’inquiétude concernant la croissance mondiale. Aujourd’hui, les investisseurs ont mal accueilli la baisse plus marquée que prévu des créations d'emplois aux Etats-Unis en avril. L'ampleur du repli des indices actions s'est cependant réduite en fin de séance dans l'espoir d'un geste de la Fed pour soutenir le marché du travail. Le CAC 40 a clôturé aujourd'hui en baisse de 0,42% à 4 301,24 points. Résultat, la Bourse de Paris accuse une baisse hebdomadaire de 2,97%.

A Londres, Intercontinental Hotels Group a perdu 0,52% à 2682 pence après avoir dévoilé au premier trimestre, un RevPar (revenu par chambre)-indicateur économique clé pour les groupes hôteliers-en hausse de 1,5%, mais en baisse de 0,7% à taux de changes réels. Le propriétaire britannique des marques InterContinental et Crowne Plaza trimestre a été affecté par la vigueur du dollar, le décalage du calendrier de Pâques dans les zones Amériques et Europe mais surtout la faiblesse des cours du pétrole qui a limité les voyages de la riche clientèle moyen-orientale.

Au sein du CAC 40, ArcelorMittal a reculé de 1,17% à 4,638 euros, la présentation de perspectives jugées décevantes ayant relégué au second plan des résultats trimestriels supérieurs aux attentes. Le premier sidérurgiste mondial est plus optimiste pour la demande chinoise cette année : il vise désormais une baisse de 0% à 1% de la consommation en Chine, et non plus de 0,5% à 1,5%. En revanche, il est plus pessimiste pour la demande brésilienne. Le marché devrait se contracter dans une fourchette de 10% à 12% au lieu de 6% à 7% précédemment anticipés.

A Paris, Rubis a signé une fin de semaine brillante. Le titre de l'opérateur spécialisé dans l'aval pétrolier et chimique a bondi de 4,26% à 70,31 euros à quatre jours de la publication de son chiffre d'affaires du premier trimestre 2016 (le mardi 10 mai après la clôture de la Bourse de Paris). Le groupe français bénéfice de notes d'analystes encourageantes. Ainsi, l'intermédiaire allemand a relevé son objectif de cours sur la valeur de 102 à 107 euros tout en réitérant sa recommandation d'Achat.

Les chiffres macroéconomiques du jour

Aux Etats-Unis, 160 000 créations d'emplois ont été recensées en avril après 208 000 en mars (révisé de 215 000), contre un consensus de 207 000. Le taux de chômage est stable à 5% en avril comme prévu.

Vers 17h55, l’euro cote 1,1426 dollar, en hausse de 0,18%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant