Analyse AOF clôture France/Europe - La relance chinoise et l'euro soutiennent les marchés

le
0

(AOF) - Les marchés européens ont clôturé en légère hausse, soutenus par la nouvelle baisse de l’euro et les mesures de soutien chinoises. L'annonce du retour de l'inflation de la zone euro en territoire négatif en février a en effet renforcé la pression sur la BCE pour qu'elle prenne de nouvelles mesures de soutien à la croissance lors de la réunion de son comité de politique monétaire la semaine prochaine. De son côté, la Chine a annoncé une nouvelle baisse du taux de réserve obligatoire des banques. Le CAC 40 a gagné 0,9% à 4 353,55 points et l’EuroStoxx 50 a progressé de 0,57% à 2 945,75 points.

En Europe, Morrison bondit de 5,64% à 198,5 pence après avoir annoncé un accord avec Amazon. Ce partenariat prévoit que des centaines de produits Morrison seront prochainement disponibles sur les services à abonnements du géant américain du e-commerce. Ainsi, les clients inscrits aux plateformes Amazon Prime Now et Amazon Pantry auront accès à cette offre essentiellement composée de produits frais. Pour la chaine britannique, cet accord permet de s'associer avec un redoutable concurrent dont le développement sur tous les segments de la distribution alimente la guerre des prix.

En relevant ses prévisions de résultats en octobre et novembre dernier, Eurofins Scientific (+3,14% à 328,10 euros) avait placé la barre très haut. Le groupe de bioanalyse a été au rendez-vous en annonçant une hausse de 24,1% de son bénéfice net 2015 à 163,9 millions d'euros et un Ebitda en croissance de 38,5% à 360,8 millions. En données proforma ajustées, pour tenir compte des nombreuses acquisitions réalisées par le groupe l'année dernière, Eurofins Scientific a fait état d'un Ebitda de 404 millions d'euros.

Sopra Steria (-4,09% à 89,22 euros) a affiché la plus forte baisse de l'indice SBF 120, l'annonce d'une baisse du dividende éclipsant des résultats 2015 légèrement meilleurs que prévu. La SSII a ainsi annoncé qu'elle distribuera un dividende de 1,70 euro par action au titre de l'exercice 2015 contre 1,90 euro l'année précédente.

Les chiffres macroéconomiques du jour

En février, le taux d'inflation annuel en zone euro est ressorti à -0,2%, en baisse après +0,3% en janvier. Le consensus Reuters était une stagnation des prix.

Destatis, l'institut de statistiques allemand, a fait état d'une croissance de 0,7% des ventes au détail en janvier, après +0,6% en décembre. Le consensus Reuters était de +0,2%. En rythme annuel, les ventes ont augmenté de 0,8%, sous les anticipations de 1,5%.

Les promesses de ventes immobilières ont reculé de 2,5% en janvier, leur indice tombant à 106 points, soit son niveau le plus faible depuis janvier 2015. Le consensus était de +0,5%.

Le secteur manufacturier dans la région de Chicago s'est contracté en février à la surprise des économistes. L'indice des directeurs d'achat de Chicago est en effet ressorti à 47,6 contre un consensus Reuters de 53 et 55,6 en janvier.

A la clôture, l'euro cote 1,088 dollar en baisse de 0,39%

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant