Analyse AOF clôture France/Europe - Encore une mauvaise journée sur les Bourses

le
0

(AOF) - Brexit et pétrole continuent de maintenir les marchés actions européens dans le marasme. A New York comme à Londres ou Paris, les investisseurs ont pris acte de l'avertissement lancé hier soir par la Fed : une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne aura des conséquences sur l'économie et les marchés. Dans cet environnement incertain, la rechute du pétrole alimente la nervosité des investisseurs. Depuis une semaine le cours du WTI américain a cédé 9%. Le CAC 40 a perdu aujourd'hui 0,45% à 4 153,01 points. L'Euro Stoxx 50 s'est replié de 0,2% à 2 824,64 points.

Stable autour de 168,5 pence, soit tout proche des 170 pence proposés par Fnac dans le cadre de son offre de rachat, le cours de Darty à Londres ne reflète pas la nette amélioration des résultats du distributeur spécialisé sur l'exercice 2015/2016. Close fin avril, cette période - au cours de laquelle Darty a fait l'objet d'une bataille féroce entre Fnac et Conforama - s'est achevée sur un recul de 73% du bénéfice net du groupe, à 3,7 millions d'euros, essentiellement en raison d'éléments exceptionnels.

A Paris, Partouche a gagné 2,5% à 35,85 euros après la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel très encourageant. La nouvelle stratégie du groupe, qui a choisi de se recentrer sur l'expérience client en renouvelant son offre, porte ses fruits. Au deuxième trimestre, le chiffre d'affaires du casinotier, proche de la faillite il y a encore quelques années, a grimpé de 1,3% à 98,3 millions d'euros. Au premier semestre, les ventes affichent donc une progression de 2% à 210,3 millions.

Toujours du côté des mid et small caps françaises, Soitec a cédé 2% à 0,49 euro malgré desrésultats annuels en nette amélioration. Le spécialiste des matériaux semi-conducteurs, qui a conduit une restructuration de grande ampleur marquée par deux augmentations de capital et un recentrage sur le marché de l'électronique, a nettement réduit sa perte nette part du groupe à 71,7 millions d'euros. Elle s'élevait à 258,7 millions un an plus tôt. Soitec a essentiellement profité de l'amélioration de ses performances opérationnelles puisqu'il a renoue avec un bénéfice opérationnel courant en 2015/2016.

Les chiffres macroéconomiques du jour

Le taux d'inflation annuel de la zone euro de mai est confirmé à -0,1% en deuxième estimation contre -0,2% en avril. Un an auparavant, il était de 0,3%. Sur un mois, il ressort à +0,4% contre un consensus de +0,3% et après +0,3% en avril.

Aux Etats-Unis, l'indice NAHB du secteur du logement, qui mesure la confiance des constructeurs immobiliers, est ressorti à 60 en juin après 58 en mai. Les économistes tablaient sur 59.

L'indice manufacturier de la Fed de Philadelphie, Philly Fed, est ressorti à 4,7 points en juin après -1,8 en mai. Il était attendu à zéro.

Aux Etats-Unis, 277 000 inscriptions au chômage ont été enregistrées la semaine dernière après 264 000 la semaine précédente. Le consensus Reuters était de 270 000.

Les prix à la consommation aux Etats-Unis ont progressé de 0,2% en mai après +0,4% en avril. Le consensus Reuters était de +0,3% Hors éléments volatils, le taux d'inflation ressort à 0,2%, identique à celui du mois précédent, comme prévu.

A la clôture, l'euro cote 1,1157 dollar, en baisse de 0,92%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant