Analyse AOF clôture France/Europe - En légère baisse en l'absence des investisseurs américains

le
0

(AOF) - Les marchés européens ont débuté la semaine proches de l’équilibre en l’absence des investisseurs américains et nouvelles données économiques. Les cours du pétrole reculaient eux légèrement après la levée de l’embargo sur l’Iran. L’animation sur les marchés est venue aujourd’hui de l’actualité des sociétés, notamment de Renault qui a dévoilé sa performance commerciale 2015. Le CAC 40 a clôturé en repli de 0,49% à 4 189,57 points tandis que l’EuroStoxx 50 a cédé 0,58% à 2 935,39 points. Wall Street bénéficiait d’un week-end prolongé en raison du Martin Luther King's Day.

En repli de 4,1% à 89,65 euros, Henkel a accusé la plus forte baisse du Dax après l'annonce du départ surprise du président du directoire, Kasper Rorsted qui prend officiellement les rênes d'Adidas. Le marché réagit mal à cette démission. Depuis la nomination de Kasper Rorsted, aujourd'hui âgé de 53 ans, le titre a plus que triplé en Bourse et son chiffre d'affaires annuel a progressé de plus d'un tiers à environ 18 milliards d'euros. A contrario, Adidas a gagné près 6,44% à 89,44 euros, soutenu par l'arrivée d'un dirigeant qui a fait ses preuves.

En France, en dépit de sa baisse de plus de 10% la semaine dernière, Renault ne parvient pas à rebondir ce lundi : le titre a perdu encore 2,93% à 72,93 euros lesté par des ventes annuelles décevantes. En 2015, le constructeur a enregistré une croissance de ses ventes de 3,3% quasiment identique à celle de l'année précédente de 3,2%. Certes, le constructeur a atteint son objectif d'enchainer une nouvelle année de croissance mais il a enregistré un ralentissement de ses ventes sur ses deux principaux marchés : la France et l'Europe hors France.

Casino (-8,44% à 36,655 euros) est reparti à la baisse après avoir échappé à la baisse du marché vendredi dernier, alors que Standard & Poor's menace de faire basculer sa note de crédit dans la catégorie "spéculative". En effet, l'agence de notation a mis sous revue négative la note BBB- du distributeur estimant notamment que son exposition en Asie et au Brésil risque de peser sur ses performances opérationnelles et de diluer l'impact positif du plan de désendettement engagé le mois dernier.

Les chiffres macroéconomiques du jour

Wall Street sera fermé.

Aucune statistique n'était prévu.

Vers 17h30, l'euro recule de 0,22% à 1,0887 contre le dollar.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant