Amundi recommande de surpondérer les actions des pays développés

le
0
(NEWSManagers.com) - Lors du point consacré le 8 juin à la stratégie d'investissement, Pascal Blanqué, CIO d' Amundi Group, a souligné que si, sur un plan stratégique, il convient de privilégier les actions et obligations émergentes, d'un point de vue tactique, il n'y a pas véritablement d'urgence. Il faut se garder d'une politique " d'investissement béat" sur les émergents.
Dans la conjoncture actuelle, explique Olivier Desnos, responsable solutions diversifiées et allocataires, Amundi préconise de surpondérer les actions de 3-6 points de pourcentage par rapport à une allocation de 50 %, en privilégiant les actions américaines et européennes, notamment avec des banques italiennes et des sociétés industrielles espagnoles. En revanche, la maison n'a pas d'actions japonaises en portefeuille.
A l'inverse, il convient de réduire l'exposition de 4-5 points du côté des obligations, avec une très forte sous-pondération des titres d'Etat et une surpondération du crédit catégorie " investissement" et des titres à haut rendement, avec des prises de bénéfices sur les obligations courtes de la zone euro. Au sein du crédit, les subordonnées financières sont privilégiées.
La réduction tactique des budgets de risque incite l'établissement à se positionner sur les liquidités lorsqu'il sort des actions, comme il l'a fait lorsqu'il est sorti des matières premières, qui ont atteint leur pic. En guise de diversification et de couverture, poursuit Pascal Blanqué, le dollar est le facteur privilégié. D'autre part, Amundi est acheteur de volatilité face à l'augmentation de l'aversion au risque.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant