AMUNDI rachète KBI à Oddo & Cie

le
0

(AOF) - Amundi a annoncé sa première opération de croissance externe depuis son introduction en Bourse en novembre. Le gestionnaire d'actifs rachètera 87,5% de Kleinwort Benson Investors (KBI) auprès d'Oddo & Cie, tandis que l'équipe de direction de KBI détiendra le reste du capital. KBI est une filiale de BHF Kleinwort Benson Group, banque privée récemment rachetée par Oddo.

Cette acquisition est de taille limitée, Kleinwort Benson Investors gérant 7,6 milliards d'euros d'actifs au 31 mars 2016 contre 987 milliards d'euros pour Amundi.

La clientèle de KBI est équilibrée entre institutionnels, gestion déléguée et distributeurs tiers. 52% de ses clients (en termes d'actifs sous gestion) sont domiciliés en Amérique du Nord, alors que l'Irlande et le Royaume-Uni représentent ensemble 26%, l'Europe continentale 14% et l'Asie 8%.

L'année dernière, KBI a dégagé des revenus de 31 millions d'euros et un résultat net de 9 millions d'euros. Amundi a souligné que cette transaction s'inscrivait pleinement dans le cadre des critères financiers définis pour ses acquisitions, avec un effet relutif immédiat sur le bénéfice par action et un retour sur investissement attendu supérieur à 10% en trois ans.

A l'occasion de son IPO, la société de gestion avait annoncé son intention de procéder à des acquisitions "disciplinées et ciblées" afin de renforcer son expertise produit, élargir ses réseaux et canaux de distribution et étendre sa présence géographique, principalement en Europe et en Asie.

"Amundi et KBI sont très complémentaires en termes de produits et de zones géographiques", a expliqué aujourd'hui le gestionnaire d'actifs. L'expertise en actions globales de KBI renforcera sensiblement l'offre de gestion actions d'Amundi ; en contrepartie KBI bénéficiera de la présence commerciale d'Amundi auprès des clientèles institutionnelles et retail en Europe, en Asie et au Moyen-Orient.

KBI conservera son autonomie opérationnelle, de distribution et d'investissement. Sean Hawkshaw et Noel O'Halloran resteront respectivement directeur général et directeur des gestions (CIO). Il est prévu que l'ensemble des équipes reste en place.

Parallèlement à la transaction, Oddo et Amundi renforceront leur coopération, notamment à travers la distribution croisée de leurs expertises.

La transaction est sujette aux approbations usuelles des autorités règlementaires et de certains clients, et devrait être clôturée au troisième trimestre de cette année.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant