Amundi pourrait entrer au CAC40 lors de son introduction en Bourse

le , mis à jour à 13:49
0

Amundi pourrait être valorisée en Bourse entre 7 et 10 milliards d'euros selon Les Echos.
Amundi pourrait être valorisée en Bourse entre 7 et 10 milliards d'euros selon Les Echos.

Avec presque 1.000 milliards d’actifs sous gestion, Amundi devrait être introduite en Bourse « d’ici la fin de l’année », ont annoncé mercredi 17 juin en soirée le Crédit Agricole et la Société Générale, maisons-mères du premier gestionnaire d’actifs européen. Sa taille pourrait en faire une valeur phare.

Depuis sa création en 2009, Amundi a connu une belle success story d’après-crise. Pour rappel, le gestionnaire d’actif était né en 2009 de la fusion entre SGAM et CAAM, les filiales d’« Asset Management » respectives de Société Générale et Crédit Agricole. Désormais, le gérant d’actifs prépare une entrée en Bourse pour la fin 2015, sous réserve de conditions de marché favorables. Cette introduction serait l’une des plus importantes sur la place parisienne depuis quelques années.

Introduction en Bourse d’un géant de la gestion

Désormais, Amundi gère près de 1.000 milliards d’actifs auprès de ses clients. Selon les derniers chiffres disponibles du mois de mars, le chiffre exact est de 954 milliards d’euros.

D’après Les Echos, qui réalisent leurs estimations en comparant Amundi à d'autres sociétés du même secteur, l’introduction en Bourse du gérant d’actif pourrait être valorisée « entre 7 et 10 milliards d’euros ». Le chiffre est bien sûr éloigné de celui des montants d’actifs sous gestion, mais cela est parfaitement logique : la capitalisation boursière reflète avant tout les perspectives de profit que pourront en tirer les actionnaires, or le résultat net du groupe au cours de l’année dernière s’est quant à lui établi à 500 millions d’euros.

La capitalisation estimée du groupe pourrait surtout lui ouvrir les portes d’une entrée au sein du CAC40. À titre de comparaison, Accor, Solvay ou Valeo, qui font partie de l’indice phare de la place parisienne,  sont valorisées entre 10 et 11 milliards d’euros. Alcatel-Lucent est quant à elle valorisée entre 9 à 10 milliards d’euros, et Alstom à 8 milliards d’euros.

Il faut néanmoins rappeler que la capitalisation boursière n’est que l’un des critères d’entrée au sein de l’indice. Ce dernier a aussi pour but d’être représentatif de l’économie française, et le secteur financier y est déjà bien représenté.

Modalités de l’introduction

L’introduction en Bourse du groupe pose des questions sur les modalités qui seront retenues. Les deux banques qui détiennent le gestionnaire d’actifs doivent en effet se mettre d’accord sur leur participation respective au capital de l’entité une fois que celle-ci sera indépendante.

« La Société générale, qui détient 20% d’Amundi, pourrait se désengager totalement, mais la banque a renouvelé pour cinq ans son partenariat avec le gérant d’actifs dont il distribue les OPCVM à ses guichets », précisait Le Monde jeudi matin.

De son côté, le Crédit Agricole « entend bien conserver le contrôle majoritaire d’Amundi qui constitue un axe clé de sa stratégie de développement », relevait la même source.

X. Bargue

Retrouvez tous les articles de la rédaction de Boursorama dans la rubrique dédiée.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant