Amundi lance le premier OPCI grand public de troisième génération

le
0
(NEWSManagers.com) -

Avec Opcimmo, Amundi Immobilier (4,8 milliards d'euros d'encours au 30 juin) a lancé une SPPICAV (société de placement à prépondérance immobilière à capital variable) de droit français qui sera commercialisée par les différents réseaux du groupe, avec des codes Isin différents pour le PREM Opcimmo (Caisses régionales du Crédit Agricole) et le LCL Opcimmo.

D'après Amundi, il s'agit en fait du premier produit de ce type sur le marché français. Ce fonds de troisième génération qui " combine pierre et liquidité" succède aux produits non éligibles à l'assurance vie, puis à ceux éligibles, mais au travers d'un véhicule intermédiaire.

Le concept de l'Opcimmo, ont indiqué le 20 septembre Fahti Jerfel et Nicolas Simon, respectivement directeur du métier Réseaux partenaires et solutions d' épargne d' Amundi Asset Management et directeur général d' Amundi Immobilier, consiste à fournir un produit diversifiant, souple (largement distribué), faiblement volatil, liquide, sûr et accessible dans un environnement français où les épargnants répugnent à prendre des risques.

L'Opcimmo s'adresse par définition à une clientèle moins haut de gamme que les produits existants, il est transparent fiscalement et va notamment être distribué au travers de l'assurance vie.
Sélectionnés pour leur qualité par Amundi Immobilier, les actifs d' Opcimmo sont investis en immobilier d' entreprise (bureaux, commerces?) situés en France et plus tard dans le reste de l' Europe. Peu accessible en direct, ce marché offre un rendement locatif supérieur à celui de l' immobilier résidentiel. Ce secteur est aussi caractérisé par des baux de location de longue durée (3 ans, 6 ans et 9 ans) et par une réévaluation des loyers chaque année, ce qui offre une certaine protection contre l' inflation.
Le marché potentiel pour ce genre de produit est estimé par Amundi AM à 2 milliards d'euros et l'ambition du groupe, avec les différentes classes de parts, est de conquérir 25 % par an de ce créneau.

Nicolas Kert, directeur du pôle réseaux, a précisé que l' OPCI peut investir entre 70 et 90% de son portefeuille en actifs immobiliers, dont 51 à 60 % sont des immeubles physiques, le reste étant des actions de sociétés foncières cotées (jusqu'à 14,7 %) et des obligations à sous-jacent immobilier (jusqu'à 30 %). Une poche de liquidités, représentant de 10 à 30 % de l' actif, compose l' autre partie du produit.

A noter que l'Opcimmo affiche une composante ISR, pour les valeurs mobilières comme pour les actifs immobiliers qui font l'objet d'un diagnostic technique environnemental ( Amundi a développé avec un prestataire un modèle " très novateur" d'audit de la performance énergétique et de l'évaluation des travaux de mise en conformité).

Le fonds, qui a bénéficié d'un amorçage d'une trentaine de millions d'euros, vient d'acquérir un premier immeuble de bureaux de 4.000 mètres carrés à Paris, dans le XV° arrondissement, avec un rendement initial supérieur à 6 %.

Pour éviter les déboires dont ont pu être victimes les fonds allemands, il est prévu pour les investisseurs institutionnels une commission de rachat dégressive en fonction de la durée de détention avec des délais de préavis dissuasifs de 3, 6 ou 12 mois.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant