Amundi Immobilier lance une SCPI de déficit foncier

le
0

La SCPI «Amundi Défi Foncier» a vocation à détenir des immeubles, majoritairement résidentiels, à rénover afin de les louer. Selon les opportunités,

la SCPI peut diversifier ses investissements en immobilier d'entreprise à rénover. Les biens immobiliers se situeront en Ile-de-France ainsi que dans les principales grandes métropoles françaises, et, au cas par cas, dans des villes plus petites selon la qualité des immeubles.

Les investissements s'appuieront sur l'étude des marchés locatifs, complétée par l'analyse des immeubles présentant un potentiel de valorisation après un programme de rénovation.

(lerevenu.com) - Cette SCPI permet à tout investisseur, souhaitant constituer ou diversifier indirectement son patrimoine, de bénéficier du mécanisme fiscal dit du

«déficit foncier» pendant la durée d'investissement des travaux des immeubles constituant le patrimoine de la SCPI. Ainsi, pour un investisseur soumis au régime réel d'imposition et ayant des revenus fonciers, le déficit foncier - y compris le déficit issu des intérêts d'emprunt immobilier existants - s'impute sur ses revenus fonciers sans limite de montant.

En cas de revenus fonciers insuffisants, le déficit foncier (ne résultant pas d'intérêt d'emprunt) peut également s'imputer sur son revenu global dans la limite de 10 700 euros par an. Pour un investisseur n'ayant pas de revenus fonciers, le déficit généré par la SCPI peut être déduit de son revenu global dans

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant