Amundi franchit la barre des 1.000 mds d'encours gérés

le
1
    PARIS, 29 juillet (Reuters) - Amundi  AMUN.PA  a indiqué 
vendredi avoir franchi la barre des 1.000 milliards d'euros 
d'actifs sous gestion, ce qui permet à la filiale du Crédit 
agricole  CAGR.PA  d'atteindre avec un an d'avance son objectif 
d'encours gérés. 
    Le gestionnaire d'actifs, détenu à 75,53% par le Crédit 
agricole, indique dans un communiqué que ses encours sous 
gestion ont atteint à fin juin 1.003,8 milliards d'euros après 
avoir enregistré une collecte nette de 16,8 milliards d'euros 
sur les six premiers mois de l'année. 
    En dépit d'un environnement de marchés très volatils, le 
groupe se dit confiant dans sa capacité à rester sur une 
collecte dynamique au second semestre.  
    Il a en outre confirmé les objectifs de résultats qu'il 
s'était fixés à l'occasion de son introduction en Bourse en 
novembre dernier. 
    "Je suis confiant dans le fait que le groupe sera sur une 
dynamique de collecte positive au second semestre", a dit Yves 
Perrier, le directeur général d'Amundi, lors d'une conférence 
téléphonique. 
    "Nous n'avons aucune raison de ne pas confirmer nos 
objectifs de résultats." 
    Lors de son introduction en Bourse, le gestionnaire d'actifs 
avait indiqué vouloir atteindre une collecte nette d'environ 120 
milliards d'euros entre 2016 et 2018. Un objectif porté à 160 
milliards entre 2016 et 2019.   
    Associé à une maîtrise des coûts, cet objectif doit 
permettre à Amundi de générer un résultat net par action avec 
une croissance annuelle moyenne de 5% entre 2016 et 2018. 
  
    Pour les six premiers mois de l'année, son résultat net est 
ressorti à 278 millions d'euros, en progression de 1% par 
rapport à un an plus tôt. 
    Sur la période, ses revenus ont reculé de 1,3% tandis que 
ses charges d'exploitation ont baissé de 2,3%. 
    Interrogé sur les prévisions de marchés pour le reste de 
l'année, Yves Perrier a dit s'attendre à ce que les marchés 
restent volatils, notamment en raison du Brexit. 
    "Nous sommes durablement entrés dans un contexte de forte 
volatilité sur les marchés", a ajouté le directeur général 
d'Amundi. 
     
    Le communiqué: 
    http://bit.ly/2aCacxx 
 
 (Matthieu Protard, édité par Juliette Rouillon) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • j.sallio le lundi 1 aout 2016 à 00:09

    Est-ce que il provisionné des fonds pour payer leurs futures amendes pour payer le silence de leurs méfaits.Ils se sont acquittés d'une amende versée aux USA de 700 millions pour ne pas passer devant le tribunal americain. C'est bien, ils se savent coupable, mais quoi de mieux que d'acheter le prix du silence.Beaucoup de banques le font, alors pourquoi pas le Credit Agricole, et ils parlent de vouloir gagner la confiance des épargnants.Quelle blague, celà ne s'achète pas