Amundi dope la croissance des encours ISR

le
0
(NEWSManagers.com) -
En 2011, les OPCVM d'investissement socialement responsable commercialisés en France ont vu leurs encours augmenter de près de 35 %, soit 16,6 milliards d'euros, à 64,245 milliards d'euros, selon les dernières statistiques de Novethic.

Cette croissance s'explique uniquement par les conversions de fonds, qui ont porté sur 20 milliards d'euros, dont 18 milliards d'euros concernent uniquement... Amundi... Le géant français de la gestion d'actifs a pour objectif d'atteindre les 50 milliards d'euros d'ISR sous gestion. Il est aujourd'hui à plus de 25 milliards d'euros dans ce domaine, se classant en première position loin devant le deuxième, Natixis AM, qui est à moins de 10 milliards d'euros.

Les conversions de fonds ont principalement concerné le monétaire, pour près de 15 milliards d'euros. Encore une fois, c'est Amundi qui a dopé le marché avec son fonds Amundi Tréso Eonia ISR pesant 13,4 milliards d'euros. Les fonds actions ont aussi profité de ce mouvement de conversion, à hauteur de 5,3 milliards d'euros.

Les investisseurs n'ont en revanche pas été aussi convaincus par l'ISR en 2011, le secteur accusant des rachats nets de 1,3 milliard d'euros. Cela a principalement concerné les fonds actions et monétaires, avec des décollectes de 885 millions d'euros et de 722 millions d'euros. En revanche, les fonds obligataires et diversifiés ont continué de collecter puisqu'ils affichent respectivement des souscriptions nettes de 209 millions d'euros et 125 millions d'euros.

Bien qu'artificielle, cette croissance de l'ISR dans un marché sinistré permet au secteur de dépasser la barre des 5 % des encours des fonds de droit français pour la première fois de son histoire. C'est encore une fois sur le monétaire que le poids de l'ISR est le plus spectaculaire puisqu'il dépasse 10 % des encours.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant