Amundi collecte en net 19,2 milliards d'euros et limite l'effet marché négatif du troisième trimestre

le
0

(NEWSManagers.com) - A quelques semaines de son introduction en Bourse, Amundi a publié hier ses résultats financiers faisant état d'une collecte nette au troisième trimestre de 19,2 milliards d'euros. Un montant qui marque un ralentissement par rapport au premier semestre, attribué au retournement de marché et à l'effet saisonnier lié aux mois d'été.

Par segments de clientèle, la collecte nette du trimestre s'est répartie à égalité entre le Retail et les Institutionnels. Pour le premier groupe, la collecte nette s'est élevée à 9,6 milliards d'euros tirée par les joint ventures (JV), à 8,1 milliards d'euros. Pour le second groupe, la collecte nette a atteint 9,6 milliards, dont 6,9 milliards pour les Institutionnels & Corporates et 2,7 milliards pour les assureurs des groupes CA et SG.

66% du total de la collecte nette trimestrielle, soit 12,6 milliards d'euros, a été réalisé à l'international. Les encours sous gestion à l'international s'élevaient à fin septembre 2015 à 216 milliards (soit 23% des encours sous gestion totaux).

Sur les neuf premiers mois de l'année, la collecte nette atteint 65,8 milliards, répartie de façon équilibrée entre les segments de clientèle Retail (34,3 milliards) et institutionnels (31,5 milliards). La collecte nette à l'international atteint sur neuf mois 60% de la collecte nette totale (39,4 milliards sur 65,8 milliards). " Elle est principalement réalisée en Europe et en Asie, plus de 95% de la collecte nette neuf mois provenant de ces deux zones " , indique Amundi.

Les encours sous gestion sont restés quasiment stables sur le trimestre, à 952 milliards à fin septembre 2015 contre 954 milliards à fin juin 2015. En pratique, l'effet marché négatif de 21,2 milliards d'euros sur la période a plus que compensé la collecte nette du trimestre. En revanche, sur les neuf premiers mois de l'année 2015, les encours sous gestion ont progressé de 9%, quasi exclusivement grâce à la collecte.

Par classes d'actifs, au troisième trimestre, la collecte nette sur les produits de Trésorerie a atteint 11,7 milliards, celle sur les Actifs Longs s'est élevée à 7,5 milliards, dont 3,8 milliards pour les actions, notamment grâce aux ETF et aux mandats institutionnels. Sur les neuf premiers mois de l'année, la répartition par classes d'actifs est de 30,7 milliards investis sur les produits de Trésorerie et 35 milliards sur les Actifs Longs, dont 4,5 milliards pour les actions, 19 milliards pour les obligations et 11 milliards pour la gestion diversifiée.

Sur les neuf premiers mois de 2015, le résultat net part du Groupe, à 394 millions, a progressé de 8% par rapport à la même période de l'an dernier. Ce résultat reflète une progression des revenus nets de 6%, une hausse des coûts de 7,6% et une forte hausse de la contribution des joint ventures d'Asie. Les revenus nets se sont élevés à 1,226 milliards d'euros soit une hausse de 6% par rapport à la même période de l'an dernier. Ils reflètent des commissions de gestion nettes en hausse de 11%, en ligne avec la hausse des encours sous gestion. Cela étant, les commissions de performance ont baissé de 38% en raison du contexte de marché moins favorable. Elles ne représentent que 6% des revenus nets contre 11% sur les neuf premiers mois de 2014.

Au troisième trimestre 2015, le résultat net part du Groupe, bien qu'à un niveau élevé à 120 millions d'euros, s'est inscrit en baisse de 15% par rapport au même trimestre de l'an dernier qui constituait une référence très élevée. Enfin, sous réserve d'une éventuelle variation significative des paramètres de marché, le groupe confirme les prévisions de résultat pour l'exercice 2015 figurant dans le Document de Base déposé à l' AMF le 6 octobre 2015, à savoir un résultat net part du Groupe de 515 à 535 millions hors charges liées à la cotation des titres de la Société, soit une croissance de 5 à 9% par rapport au résultat net part du Groupe 2014 (490 millions) retraité de l'interprétation IFRIC21 applicable au 1er janvier 2015.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant