Amundi collecte 11,1 milliards d'euros au premier trimestre

le
0

(NEWSManagers.com) - Amundi a enregistré au premier trimestre 2013 une collecte de 11,1 milliards d'euros, se positionnant ainsi numéro 1 de la collecte en Europe, a indiqué le 7 mai le Crédit Agricole à l'occasion de la publication de ses résultats trimestriels. Cette très bonne performance lui permet de renforcer ses parts de marché, notamment en France, où elles progressent ainsi de 2 points par rapport au 31 décembre 2011 et s'élèvent à 26,7%2 au 31 mars 2013.

Ce bon niveau de collecte est porté par la clientèle institutionnels (+10,7 milliards d'euros) et corporates (+2,8 milliards d'euros). Elle concerne toutes les classes d'actifs, hormis les produits structurés. En revanche, la décollecte se poursuit au sein des réseaux, s'élevant à -2,4 milliards d'euros pour ce trimestre. L'effet marché et change s'élève, quant à lui, à 7,7 milliards d'euros sur le trimestre portant ainsi les actifs sous gestion à 746,2 milliards d'euros à fin mars 2013. Ils progressent de 2,6% par rapport au 31 décembre 2012 et de 8,3% sur un an. Enfin, Amundi poursuit sa stratégie de renforcement de sa présence à l'international avec des ouvertures à Taïwan et en Suède.

Amundi a maintenu ses résultats à un niveau élevé au premier trimestre. Son résultat net s'affiche à 108 millions d'euros, le résultat net part du Groupe s'élevant, quant à lui, à 79 millions d'euros. Retraité de la cession Hamilton Lane réalisée au premier trimestre 2012, le résultat net part du Groupe du premier trimestre 2013 progresse de 6 millions d'euros par rapport au premier trimestre de l'année précédente.

Retraité de la plus-value exceptionnelle de 60 millions d'euros suite à la cession d'une participation minoritaire aux États-Unis, le produit net bancaire baisse de 2,8% au premier trimestre 2013 par rapport au même trimestre de l'année précédente, notamment du fait de la saisonnalité des commissions de surperformance. Les charges progressent, quant à elles, de 2,5% sur la même période ; cette progression se limite à 1,2% en excluant les mesures fiscales et sociales votées au deuxième semestre 2012. Le résultat brut d'exploitation s'établit ainsi à 158 millions d'euros, en baisse de 8,7% au premier trimestre 2013 par rapport au premier trimestre 2012 tandis que le coefficient d'exploitation est toujours compétitif à 54,9% au premier trimestre 2013 contre 55,0% en 2012 (les deux éléments étant retraités de la plus-value de cession réalisée au premier trimestre 2012).

En ce qui concerne les Services financiers aux institutionnels, Caceis continue de faire preuve d'un dynamisme soutenu depuis le début de l'année. Ainsi, les encours conservés sont en hausse de 7,3% en un an pour atteindre 2 542 milliards d'euros, tandis que les encours administrés, à 1 277 milliards d'euros, progressent de 16,0% sur la même période.

L'activité Banque privée résiste dans un contexte économique dégradé. Les encours gérés en banque privée atteignent 135 milliards d'euros au 31 mars 2013, en hausse de 4,5% par rapport à fin mars 2012 grâce à une collecte positive de 0,9 milliard d'euros et un effet marché et change favorable de 1,9 milliard d'euros.

Cette bonne progression est par ailleurs accompagnée du retour à une collecte positive sur l'ensemble des places géographiques à l'exception de l'Amérique latine après la cession d'encours non stratégiques intervenue en 2012. Ainsi, sur le périmètre France, les encours progressent de 3,9% par rapport au 31 mars 2012 à 60,9 milliards d'euros, tandis qu'à l'international, ils progressent de 5% sur la même période pour atteindre 74,1 milliards d'euros.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant