Amplats tente de pacifier les relations avec ses salariés

le
0

Commodesk - Le minier britannique Anglo American Platinum (Amplats), qui opère quasi exclusivement en Afrique du Sud, annonce le 4 mars la signature d'un accord de reconnaissance avec l'Associations des travailleurs des mines et de la construction (AMCU). Près de 40% des effectifs d'Amplats en Afrique du Sud, soit 50.000 personnes, sont désormais affiliés à cette organisation.

L'AMCU fût créée suite à une scission au sein de l'Union sud-africaine des travailleurs miniers (NUM), le premier syndicat du pays dans cette branche. Au départ peu représentatif, il s'est d'abord distingué par des méthodes d'action plus violentes.

En instaurant des relations officielles avec le syndicat, Amplats tente d'apaiser les tensions dans ses mines, notamment à l'intérieur du complexe de Rustenburg, où la situation reste tendue. Après deux mois de grève l'été dernier, les activités avaient de nouveau été interrompues le mois dernier, suite à des violences aux abords du site.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant